Photo postée dans l'album «Paris 2010» sur la page myspace de Luka Rocco Magnotta, recherché par Interpol.
Photo postée dans l'album «Paris 2010» sur la page myspace de Luka Rocco Magnotta, recherché par Interpol. - DR

Julien Ménielle

Luka Rocco Magnotta aime la France. Les photos mises en ligne par l’acteur porno recherché par Interpol le montrent devant divers monuments parisiens durant un précédent voyage en 2010. La police française a désormais la certitude que l’homme accusé d’avoir tué et démembré un jeune homme avant de poster la vidéo sur Internet et d’envoyer des membres de sa victime par la poste a bien pris un vol pour la France.

>> L’histoire de Luka Rocco Magnotta est résumée par ici

«Les enquêteurs savent qu'il a pris cet avion et qu'une fois à Paris, il n'a pas repris de vol pour une autre destination sous l'une des ses trois identités. Mais il a pu se rendre en voiture dans un autre pays», a indiqué à Reuters une source policière. «Des enquêteurs sont chargés de vérifier si l’homme recherché est en France», a indiqué jeudi à 20 Minutes une autre source policière. La fiche Interpol du suspect a été distribuée dans tous les commissariats et la Brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF) de la police judiciaire a été saisie du dossier.

Luka Rocco Magnotta a pris un avion pour Paris samedi, soit le lendemain de la mise en ligne de la vidéo de 10 minutes dans laquelle il démembre froidement sa victime et se filme à plusieurs reprises dans des postures sexuelles avec sa dépouille. La notice rouge émise par Interpol le décrit comme un jeune homme de 29 ans, brun aux yeux bleus, mesurant 1,78m pour 61kg, mais le fugitif pourrait être difficile à identifier.

«Il faut absolument le retrouver parce qu’il va vouloir recommencer»

Luka Rocco Magnotta aurait une nouvelle fois changé d’identité, selon la police montréalaise, et les nombreuses photos du suspect disponibles sur le Web lui montrent de multiples visages. Un directeur de casting qui l’avait auditionné en 2007 pour une émission de téléréalité cité par La Presse indique avoir eu du mal à le reconnaître sur les images récentes.

Le démembreur canadien a atterri en France dimanche matin et aurait même été filmé à son arrivée à Roissy, selon M6. Il pourrait certes avoir depuis quitté le territoire. «Ça coûte cher d’être en cavale et je ne crois pas que ce type ait les moyens de rester en fuite très longtemps», a indiqué au Journal de Montréal un ancien enquêteur. «Il faut absolument le retrouver parce qu’il va vouloir recommencer», a averti un psychiatre après avoir visionné la vidéo du meurtre.