Fête des mères: «En tant que mère, on est obligé de sacrifier du temps de travail»

5 contributions
Publié le 1 juin 2012.

FETE DES MERES - Marlène raconte son quotidien de maman et de femme...

«J'ai deux petites filles de 5 ans et 4 mois, ce sont des enfants en bas âge et bien sûr j'aimerais passer plus de temps avec elles, raconte Marlène Schiappa*, âgée de 29 ans. En tant que mère, aujourd'hui, on est obligé de sacrifier du temps de travail à cause des horaires de crèche, entre autres. Lorsqu'une de mes filles est malade, c'est toujours moi que l'on appelle, pas mon compagnon. Aux yeux de la société, les pères conservent une image d'autorité et n'ont pas forcément toute leur place dans la sphère familiale, ce qui n'est pas toujours drôle pour eux non plus. Forcément, au quotidien, je culpabilise de travailler. J'étais directrice éditoriale dans une agence de presse, et j'avais souvent des problèmes à aller chercher mes petites à la sortie de l'école... Ce n'est pas facile de s'adapter à ce genre de problèmes en permancence, et c'est vrai que c'est injuste. Alors, j'ai créé mon entreprise, et comme maintenant je suis ma propre patronne. Je peux me donner les horaires qui m'arrangent.»

Propos recueillis par Cécile Deschamps
Mots-clés
Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr