Un dermatologue pratique un dépistage du cancer de la peau.
Un dermatologue pratique un dépistage du cancer de la peau. - DURAND FLORENCE/SIPA

C. B.

Chaque année en France, 70.000 nouveaux cas de carcinomes cutanés, et près de 10.000 mélanomes malins, considérés parmi les cancers les plus graves, sont diagnostiqués. La meilleure chance de les soigner consiste à les dépister le plus tôt possible.

Qu’ils démarrent à partir de grains de beauté dont l’aspect se modifie (20% des cas) ou de taches suspectes qui apparaissent soudainement (80% des cas), ces cancers sont visibles.

Une opération de santé publique

Depuis 1998, la Journée nationale de dépistage, parrainée par le ministère de la Santé, et soutenue par l’Institut national du cancer (INCa), a pour but de déceler d’éventuelles lésions précancéreuses ou des mélanomes malins. L’objectif est aussi de sensibiliser la population à la nécessité de consulter un dermatologue chaque année en prévention.

Si la population adopte des comportements de plus en plus prudents face au soleil, ce dernier a tué plus de 1.600 personnes en 2011.

Ce jeudi, plus de 1.000 dermatologues volontaires effectueront des permanences dans des centres affiliés.

Pour connaître leur adresse, vous pouvez composer le 3015, numéro vert gratuit depuis un poste fixe, ou consulter ce site.