Ayrault recadre ses troupes

2 contributions
Publié le 23 mai 2012.

Gouvernement Matignon veut créer « une autre façon de communiquer »

Eviter la frénésie médiatique. Moins d'une semaine après sa prise de fonction, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a envoyé quelques consignes fermes à certains de ses ministres, déjà un peu trop actifs dans les médias, selon Le Monde. « Il ne s'agit bien sûr pas d'interdire aux ministres de parler et d'évoquer des pistes de réflexion. Mais il s'agit de parler quand on a quelque chose à dire et non pas de se lancer dans une quête frénétique des médias », confirme Matignon, contacté par 20 Minutes.

Usage modéré de Twitter
Ces mises au point n'ont été envoyées qu'à quelques cabinets seulement. En cause, Vincent Peillon, ministre de l'Education, qui annonce la semaine dernière un retour à la semaine de cinq jours, alors que rien n'avait été arbitré. Ayrault l'avait d'ailleurs contredit dès le lendemain. « La méthode, c'est la concertation », avait déclaré le Premier ministre. « Il y a beaucoup de novices. Il faut aussi que tout le monde sache comment fonctionne un gouvernement », complète l'entourage de Jean-Marc Ayrault.
Les cabinets de Manuel Valls et Christiane Taubira, qui se sont beaucoup déplacés sans annoncer de mesures concrètes, ont également été avertis. Le Premier ministre veut ainsi un gouvernement sobre, qui ne multiplie pas les sorties médiatiques ou travaille dans l'émotion. Matignon espère créer ainsi « une autre façon de communiquer » en insistant sur la différence avec les années Sarkozy. Lors du premier Conseil des ministres, il a ainsi été demandé aux plus actifs sur les réseaux sociaux de faire attention à l'usage qu'ils font de Twitter, selon une information révélée par le site Le Lab et confirmée à 20 Minutes.

Matthieu Goar
Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr