Cécile Duflot, la ministre de l'Egalité des territoires et du Logement, dans son bureau parisien, le 19 mai 2012.
Cécile Duflot, la ministre de l'Egalité des territoires et du Logement, dans son bureau parisien, le 19 mai 2012. - B. BISSON/ JDD/ SIPA

E.O.

Cécile Duflot, ministre du Logement, a annoncé  sur Canal + ce mardi matin que le dispositif hivernal pour l’hébergement d’urgence, qui devait prendre fin ce mardi, est prolongé jusqu’au 31 mai.

«La première décision que j’ai prise en liaison avec Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales, c’est de suspendre la fin de la trêve hivernale, de repousser au 31 mai toute décision, et de faire en sorte, d’ici le 31 mai, qu’on puisse garder des places pour qu’on ne mette plus personne à la rue», a déclaré Cécile Duflot. «Aucun sans domicile fixe ne sera remis à la rue de façon brutale comme cela a été fait ces dernières années», a-t-elle assuré.

(à partir de 26'30)

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Ce dispositif, qui permet aux SDF de bénéficier d’hébergements d’urgence, prend habituellement fin le 15 mars. Mais le précédent gouvernement avait déjà exceptionnellement repoussé la fin de la trêve à ce mardi, en raison de la campagne présidentielle.

Il faut trouver «deux solutions», a poursuivi Cécile Duflot, pour «faire en sorte que ceux qui sont aujourd’hui hébergés alors qu’ils pourraient avoir accès au logement le puisse». Donc «il va falloir mobiliser l’ensemble des acteurs pour faire en sorte que les places dans les foyers d’urgence soient libérées par ceux qui ont droit à un logement et pouvoir accueillir les personnes qui sont en plus grande fragilité dans des lieux d’hébergement de plus grande qualité», a ajouté Cécile Duflot.