Le chauffeur du semi-remorque à l'origine de l'accident qui a fait quatre morts vendredi à Chambéry, a été mis en examen dimanche "pour homicides involontaires" et écroué, a-t-on appris auprès du parquet.
Le chauffeur du semi-remorque à l'origine de l'accident qui a fait quatre morts vendredi à Chambéry, a été mis en examen dimanche "pour homicides involontaires" et écroué, a-t-on appris auprès du parquet. - Jean-Pierre Clatot afp.com

avec AFP

Le chauffeur du semi-remorque à l'origine de l'accident qui a fait quatre morts vendredi à Chambéry, a été mis en examen ce dimanche «pour homicides involontaires» et écroué, a indiqué le parquet.

Le chauffeur sénégalais est poursuivi pour «homicides involontaires», aggravés de la «violation manifestement délibérée d'une obligation de sécurité», a indiqué à l'AFP le procureur de la République de Chambéry, Jean-Pierre Valensi, qui avait révélé dans la matinée que les freins du semi-remorque, immatriculé en Italie, étaient «défaillants».

Le chauffeur encourt sept ans de prison

L'homme a reconnu auprès des enquêteurs, durant sa garde à vue, qu'il ne s'était pas arrêté bien qu'il se soit rendu compte «au moins plus d'une heure avant» que les freins étaient défaillants. Il été placé en détention provisoire, a ajouté le procureur qui a refusé de donner des détails sur le lieu de son incarcération. Il encourt sept ans de prison.

Son semi-remorque avait traversé le terre-plein central de la voie rapide de Chambéry vendredi vers 8h30 avant de percuter des véhicules circulant en sens inverse. Il s'était renversé sur deux d'entre eux, l'accident faisant, outre les quatre morts, quatre blessés légers.