Xavier Dupont de Ligonnès: Un an après, ces témoignages plus ou moins farfelus qui accaparent les policiers

6 contributions
Publié le 5 avril 2012.

ENQUÊTE - En un an, pas moins de 700 signalements de Xavier Dupont de Ligonnès ont été recensés...

Un an après le quintuple assassinat de Nantes, dix enquêteurs de la PJ travaillent toujours quotidiennement sur le dossier. Parmi eux, un «analyste criminel» recoupe chaque nouveau témoignage avec les précédents, à l’aide d’outils informatiques. Car il y a du boulot: en un an, pas moins de 700 signalements de Xavier Dupont de Ligonnès ont été recensés. Certains «témoins» sont ainsi persuadés de l’avoir croisé dans un bus de touristes en Turquie... D’autres mettent en scène leur grand-père ou leur belle-sœur, pour photographier l’homme situé au second plan derrière eux, avant d’envoyer l’image aux enquêteurs: pour eux, il ne fait aucun doute qu’il s’agit du père de famille nantais. En cela, l’hypermédiatisation de l’affaire n’arrange pas les policiers.

«Des effets d’épidémies»

«Il y a des effets d’épidémies: si demain, dans un article, vous dites qu’une personne l’a reconnu à Bayonne ou Laval, eh bien nous aurons dans la semaine qui suit une dizaine de personnes qui vont le reconnaître dans la région», soupire Yves Gambert, vice-procureur de la République de Nantes. «C’est assez stupéfiant, mais c’est comme ça.»

Pour autant, les enquêteurs ne baissent pas les bras, et se penchent aujourd’hui sur les «habitudes de vie passées» de Xavier Dupont de Ligonnès. «Aujourd’hui, ils répertorient un maximum de sites de promenade, de randonnées, de vacances, qu’il aurait fréquentés», poursuit Yves Gambert. Le juge d’instruction «n’exclut pas», ainsi, d’explorer prochainement certains de ces sites «de façon beaucoup plus approfondie». Mais ce sera «peut-être beaucoup plus discret» et «plus long dans le temps» que les battues déjà organisées aux alentours de l’hôtel Formule 1 de Roquebrune-sur-Argens (Var).

A Nantes, Guillaume Frouin
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr