228 contributions
Publié le 19 mars 2012.

Ce live est désormais terminé, merci de l'avoir suivi sur 20 Minutes. Retrouvez le point sur l'affaire en cliquant ici.

20h41: Claude Guéant, «submergé par l'émotion»

19h53: Nicolas Sarkozy et Carla Bruni sont arrivés à la synagogue Nazareth, à Paris. Ils sont très applaudis.

19h43: 120 enquêteurs mobilisés à Toulouse
«Tous les moyens vont être engagés pour arrêter ce criminel, ce barbare», a indiqué Nicolas Sarkozy, précisant que 120 enquêteurs étaient mobilisés dans la Ville rose. C'est le ministère de l'Intérieur, Claude Guéant, qui coordonne l'enquête. «Nous savons que c'est la même personne, la même arme», a ajouté Nicolas Sarkozy. «Cet acte odieux ne peut rester impuni», a-t-il également déclaré.

19h40: Les représentants des communautés juive et musulmane à l'Elysée ce mardi
Des «mesures de protection exceptionnelles» vont être prises pour les écoles et lieux de culte juifs et musulmans «dans la région Midi-Pyrénées et quelques départements limitrophes», a annoncé Nicolas Sarkozy, jusqu'à ce que le tueur soit mis «hors d'état de nuire».

19h38: Nicolas Sarkozy suspend sa campagne présidentielle jusqu'à mercredi
Le président-candidat indique que les obsèques des trois militaires de Montauban, qu'il présidera, auront lieu ce jour-là.

19h35: «La motivation antisémite semble évidente»
Sur les tueries de Montauban et Toulouse, Nicolas Sarkozy a déclaré: «Nous ne connaissons pas ses motivations, même si on peut imaginer que le racisme et la folie meurtrière» sont à l'origine de ces actes. Sur celle de l'école juive, il a précisé: «Cet homme ne laisse aucune chance à ses victimes. La motivation antisémite semble évidente.»

19h32: Nicolas Sarkozy annonce le déploiement du plan vigipirate niveau écarlate dans la région Midi-Pyrénées.

19h23: Israël dénonce «le meurtre odieux de juifs», par l'AFP

19h17: Plusieurs personnalités de gauche dont François Hollande, Ségolène Royal, Martine Aubry, Eva Joly et Cécile Duflot, sont arrivées, parfois sous les huées, à la synagogue Nazareth de Paris pour un office religieux qui doit débuter à 20h.

18h06: Une réunion est organisée à l'Elysée sur les suites de la fusillade du collège Ozar Hatorah, avec Nicolas Sarkozy, François Fillon et les directeurs de cabinet des ministres de l'Intérieur, la Justice et la Défense

17h47 Les sportifs dérapent sur twitter
Après Laure Manaudou, qui a provoqué un tollé avec ses accusations contre les jeux vidéos et a fermé son compte twitter, c'est au tour d'André-Pierre Gignac de déraper sur le site de microblogging en évoquant la peine de mort et la chaise électrique. Avant de supprimer son tweet et de faire amende honorable.

17h22: Le même scooter volé a été utilisé lors des trois séries de meurtre de Toulouse et Montauban, a indiqué à l'AFP une source proche de l'enquête. Il a été identifié grâce à sa plaque d'immatriculation.

17h21: Un témoin raconte la scène

17h08: Dupont-Aignan sera jeudi à Toulouse
«Après les meurtres de militaires à Toulouse et Montauban, je souhaite que les pouvoirs publics mettent en œuvre tous les moyens nécessaires afin de retrouver l'auteur de ce qui semble être une série de meutres odieux. J'ai toute confiance dans les forces de l'ordre pour mettre la main au plus vite sur l'assasin et connaître ses motifs», a réagi le président de Debout la République dans un communiqué. «Je serai jeudi à Toulouse et je rendrai hommage aux victimes de ce crime ignoble.»

17h: Martine Aubry présente à la cérémonie à la mémoire des victimes
La Première secrétaire du PS sera accompagnée d’Harlem Désir et de David Assouline à la synagogue Nazareth à Paris, pour assister à la cérémonie à la mémoire des victimes de la fusillade de Toulouse, indiuqe un communiqué.
Le Parti socialiste s'associe égaleemnt à la marche silencieuse organisée ce lundi à Paris à la suite de la tragédie de Toulouse.

16h50: Sarkozy se recueillera ce lundi soir dans une synagogue à Paris
Le président Nicolas Sarkozy se rendra ce lundi à 19h30 à la synagogue Nazareth à Paris (IIIe) pour assister à une lecture de psaumes à la mémoire des victimes juives de la fusillade de Toulouse, a annoncé à l'AFP le Consistoire central. Un porte-parole du Consistoire a précisé qu'outre le chef de l'Etat, son Premier ministre François Fillon se rendrait à cette «lecture de soutien pour accompagner les âmes», ainsi que d'autres membres du gouvernement.

16h47: Le NPA «horrifié par la tuerie»
Le NPA a jugé dans un communiqué que la fusillade de ce lundi matin est «un acte ignoble et barbare qui suscite indignation et révolte». Un geste qui «vient rappeler de façon dramatique à quel point il est criminel de flatter de quelque façon que ce soit les préjugés racistes quels qu'ils soient», estime le parti.

16h41: Claude Guéant sera l'invité du JT de 20h de David Pujadas ce soir sur France 2

16h34: Eva Joly «particulièrement choquée par l’attentat»
La candidate écologiste à l’élection présidentielle a indiqué dans un communiqué qu'«aujourd’hui, ce sont tous les citoyens qui sont touchés», ajoutant: «Dans la douleur, nous devons nous rassembler et être unis pour apporter aux familles notre soutien.Il faut permettre à la police et à la justice de bien faire leur travail.»

16h12: La plaque du scooter filmée
Les enquêteurs ont identifié sur les images de surveillance la plaque d'immatriculation du scooter utilisé par le tueur, a-t-on appris lundi de sources policière et municipale. Ils ont pu ensuite constater que le deux-roues avait été acheté en mai dernier. 

16h10: Le Conseil des Organisations Arméniennes de France «condamne fermement» la fusillade
Le Conseil de Coordination des Organisations Arméniennes de France (CCAF) «condamne fermement la fusillade» de Toulouse, et dénonce «ce crime odieux».
Le CCAF annonce par ailleurs avoir «pris de son côté les mesures nécessaires afin d'assurer une plus grande sécurité aux abords des établissements privés arméniens en France».

16h05: Deux synagogues parisiennes ont reçu des lettres de menaces
Deux synagogues des VIIIe et XIXe arrondissements de Paris ont reçu, respectivement ce lundi matin et le week-end dernier, un courrier où il était mentionné: «Vous êtes le peuple de Satan, l'enfer vous attend». Une plainte a été déposée au commissariat du VIIIe arrondissement et l'enquête a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la PJ parisienne. Cependant, le lien avec la tuerie de Toulouse n'est pas avéré.

15h58: Hollande veut une «réponse ferme»
Après s'être rendu en début d'après-midi au collège-lycée Ozar Hatorah, le candidat socialiste à la présidentielle a indiqué: «Il faut tout faire pour que les actes antisémites et le racisme amènent une réponse commune et ferme de toute la République.» «Je devais être là pour exprimer ma solidarité à l’égard de la ville de Toulouse. Ce n’est pas une école, une ville qui  a été touchée, c’est la France toute entière», a dit le candidat socialiste devant l’école, qualifiant l’acte de «barbarie». « La République, c’est la laïcité, donc la liberté de la religion et la protection de ceux qui croient et de ceux qui ne croient pas. Nous n’oublierons rien de ces enfants tombés dans des conditions atroces. Nous n’oublierons rien parce que la République à chaque fois [dans ces conditions] est sortie plus grande et plus forte. Il y a des moments où nous devons tous être rassemblés, car c’est la cause de l’unité nationale, la cause de la République», a conclu François Hollande qui voulait délivrer un «message d’unité» et de «la force de la République».

15h53: Il s'agit de la même arme qu'à Montauban
Les analyses balistiques pratiquées sur les douilles trouvées ce lundi matin devant l'école juive «établissent formellement que l'une des armes utilisées (calibre 11.43) est la même que celle utilisée jeudi a Montauban et dimanche dernier a Toulouse», rapporte Europe 1.
Une deuxième arme de calibre 9 mm a été utilisée dans l'attaque contre l'école lundi, a indiqué à Reuters une source policière. Dans la matinée, les enquêtes sur les trois faits ont été regroupées sous la conduite de la section antiterroriste du parquet de Paris.

15h50: Benjamin Lancar «exprime son horreur» devant cet «acte barbare»
Le président des Jeunes Populaires indique dans un communiqué que «l'ensemble de la communauté nationale» a été «attaquée ce matin de la manière la plus lâche et indigne», et exprime son «soutien total» aux familles des victimes et à la communauté juive de Toulouse.

15h48: Pour Dupont-Aignan, «l’horreur se répète»
«C’est l’horreur qui se répète de semaine en semaine», a indiqué à 20 Minutes le candidat à l'élection présidentielle, Nicolas Dupont-Aignan. «Demain, qu’est-ce qu’il y aura? J’espère qu’on va vite arrêter le ou les assassins pour connaître les motivations.»

15h40: Corinne Lepage «profondément choquée» par la fusillade
La candidate à l'élection présidentielle a condamné dans un communiqué cet «acte de barbarie» et «demande à ce que tous les moyens soient mis en œuvre pour retrouver le ou les coupables et les punir». Elle ajoute que «l'utilisation de la haine en particulier contre les juifs qu'elle vienne d'extrême droite ou gauche doit être combattue» et «appelle à un retour au bon sens et au débat politique contre les invectives et les débats de surface».

 

15h25: Une «gigantesque chasse à l'homme»
Selon des sources policières citées par Le Parisien, l'ensemble des services de la DCPJ, soit des milliers d'hommes et de femmes à Paris et en province, est mobilisé sur cette «gigantesque chasse à l'homme». La Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) a également été saisie», avec notamment des profileurs et des spécialistes d'Internet.

15h23: Hommage aux victimes mardi à 11h
La minute de silence annoncée par Nicolas Sarkozy aura lieu mardi «à 11h précises» dans tous les établissements scolaires du pays, précise le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, qui a accompagné le chef de l'Etat au collège-lycée Ozar Hatorah.

15h20: Les Etats-Unis condamnent «l'horrible attentat» de Toulouse
Ll'ambassadeur américain à Paris, Charles Rivkin, a indiqué dans un communiqué: «J'ai été très attristé d'apprendre l'horrible attaque dans une école de Toulouse ce matin. Je condamne fermement ces meurtres, comme les meurtres de soldats français la semaine dernière à Toulouse et Montauban.» L'ambassadeur américain présente ses condoléances aux familles des victimes «au nom du peuple américain».

15h17: Marche silencieuse ce soir à Paris
L'Union des étudiants juifs de France (UEJF) a par ailleurs appelé à une marche silencieuse ce soir à 20h30 à Paris «pour rendre hommage aux victimes de l'attentat antisémite de Toulouse». Selon le président de l'UEJF, Jonathan Hayoun, la marche succèdera à la lecture de psaumes qui doit avoir lieu en début de soirée à la synagogue Nazareth, dans le IIIe arrondissement de Paris.

15h12: Benjamin Netanyahou condamne un «meurtre méprisable de Juifs»
Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a condamné «le meurtre odieux de Juifs, dont des petits enfants». «Il est trop tôt pour savoir précisément quelles sont les circonstances de cet acte meurtrier, mais nous ne pouvons pas écarter la possibilité qu'il a été motivé par un antisémitisme violent et sanglant», a déclaré Netanyahu devant les membres de son parti, le Likoud.

15h10: Claude Guéant «submergé par l'émotion»
Après une visite à l’école, le ministre de l’Intérieur a déclaré: «Comme tous mes compatriotes, je suis submergé par l’émotion après cet évènement très grave, c’est un acte antisémite qui a été porté contre des enfants juifs.»

15h05: François Bayrou réagit à son tour



15h: François Hollande est arrivé à l'école visée par la fusillade
Le candidat socialiste est arrivé au collège-lycée Ozar Hatorah, pour marquer sa «solidarité aux familles et à la communauté juive de France». François Hollande, qui avait été accueilli à l'aéroport de Toulouse-Blagnac par le maire PS Pierre Cohen, et le président PRG du Conseil général du Tarn-et-Garonne Jean-Michel Baylet, a indiqué qu'il «s'exprimerait après être allé sur place».

14h50: François Fillon annule son déplacement du jour dans le Rhône
Le premier ministre a annulé l'ensemble de son déplacement à la suite des «événements tragiques survenus» à Toulouse, a indiqué Matignon dans un communiqué. Il devait visiter une exploitation viticole et la coopérative de Bel-Air, avant de prononcer un discours à l'hôtel de ville de Villefranche-sur-Saône. Il devait ensuite animer une réunion publique de soutien à la candidature de Nicolas Sarkozy à Gleizé.

14h47: Nicolas Sarkozy ira à Montauban
Le Président a annoncé qu'il se rendrait à Montauban, après l'assassinat de deux militaires la semaine dernière, sans toutefois préciser quand. «J'aurai l'occasion d'aller à Montauban», a-t-il dit à la radio Outre-mer première (ex-RFO), alors que sa présence aux obsèques, prévues demain ou mercredi, a été évoquée par la maire UMP de la commune, Brigitte Barèges. Elle a également annoncé la venue du Premier ministre François Fillon et du ministre de la Défense, Gérard Longuet. Pour l'heure, Matignon n'a toutefois pas confirmé.

14h30: Nicolas Sarkozy ira «peut-être» à une autre cérémonie d'hommage qui se tiendra à Paris à 20h

14h26: Une cérémonie d'hommage aux victimes se tiendra à la synagogue de Toulouse à 17h
Un office religieux est prévu à 17h ce lundi dans une synagogue du centre de Toulouse, en hommage aux quatre personnes tuées, selon des représentants du Crif en région Midi-Pyrénées.

14h25: Juppé exprime sa «très grande émotion»
Le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé a exprimé sa «très grande émotion» après la fusillade de Toulouse. «Je voudrais exprimer ma très grande émotion et ma condamnation face à ce qui s'est passé à Toulouse», a déclaré à la presse le ministre en marge de la visite d'un hôpital à Bordeaux.

14h20: La piste des paras néonazis renvoyés
Le site du Point indique, avec prudence, que les enquêteurs pourraient avoir une première piste dans leurs investigations: celle de trois parachutistes de Montauban «proches de mouvements néonazis», qui avaient été dénoncés et renvoyés en 2008.
Le site rappelle que le procureur de République, Michel Valet, a indiqué que de nombreux éléments accréditaient l'hypothèse que l'homme responsable de la tuerie dans le collège juif de Toulouse serait le même que l'assassin de trois militaires Français d'origine maghrébine, la semaine dernière à Toulouse, et de la fusillade qui en a blessé un quatrième, d'origine antillaise, à Montauban.
«Le portrait type de ces sinistres personnages correspond aux maigres signalements dont disposent les enquêteurs pour identifier le tueur fou de Toulouse», ajoute le site.

14h12: L'association Ozar Hatorah va «demander des mesures de sécurité supplémentaires»
Jean-Paul Amoyelle, le président de l'association Ozar Hatorah, dont est membre le collège-lycée visé par la fusillade, a indiqué à France TV info que l'école visée «est bien connue à Toulouse, dans un quartier tranquille. Il s'agit donc d'un acte volontaire et délibéré, d'un attentat. Quant on s'attaque à des enfants, c'est d'une cruauté contraire à tous les principes moraux, éthiques». Il a annoncé qu'il allait «demander des mesures de sécurité supplémentaires», car elles se limitent aujourd'hui à des rondes policières devant l'établissement.

13h59: Le maire de Toulouse décide d'annuler le carnaval
Le carnaval prévu mercredi et tous les évènements festifs des prochains jours à Toulouse sont annulés ou reportés, a annoncé le maire de la ville, Pierre Cohen.

13h49: «La haine n'est pas la folie»
Nicole Yardeni s'est démarqué de ceux qui, comme Claude Guéant, estiment que l'auteur de la fusillade est fou. «Quand on est juif, on apprend tout petit qu'on peut être un objet de haine», a déclaré à Toulouse la présidente du CRIF en région Midi-Pyrénées, selon notre journaliste sur place. Et pour Nicole Yardeni, «la haine n'est pas la folie».

13h43: La tuerie a été filmée par les caméras de vidéosurveillance
La présidente du CRIF en région Midi-Pyrénées Nicole Yardeni a indiqué avoir pu visionner les images de la tuerie capturées par une caméra de vidéosurveillance avant que celles-ci ne soient placées sous scellés. C'est «quelque chose d'iréel», a-t-elle raconté à RTL.

13h34: Le ministre allemand des Affaires étrangères «profondément choqué»
«Je suis profondément choqué par cette attaque meurtrière», a déclaré Guido Westerwelle, espérant «que les auteurs seront rapidement retrouvés et jugés». Pour le ministre allemand des Affaires étrangères, «l'antisémitisme et les violences contre les institutions juives ou contre les gens de confession juive n'ont pas leur place en Europe et doivent être combattus avec conviction».

13h26: Claude Guéant vient d'arriver sur place

13h17: Les candidats à la présidentielle suspendent (plus ou moins) leur campagne
Le PS a annoncé la suspension de sa campagne par respect pour les victimes. François Hollande a annulé son passage au Petit Journal de ce soir, et n'ira peut-être pas non plus au Grand journal. Nicolas Sarkozy, lui, maintient son passage au 19/20 sur France 3, à la manière de François Bayrou qui n'a pas annulé son meeting de Grenoble. Marine Le Pen a annoncé qu'elle ne parlerait pas de politique aujourd'hui et demande l'annulation du débat qu'elle doit mener avec Arnaud Montebourg et Eva Joly ce soir dans l'émission Mots Croisés sur France2.

13h10: Le président de la Licra, Alain Jakubowicz, a estimé que «l'ensemble de nos concitoyens» étaient «visés» par la fusillade et appelé à une «cohésion sociale» des Français autour de ce drame.

 

12h52: La réaction de Corinne Lepage, présidente de Cap 21, sur Twitter

12h51: François Bayrou, le président du MoDem, se rend sur place ce lundi

12h39: «On va le retrouver», déclare Nicolas Sarkozy
Présent sur place, le chef de l'Etat a déclaré que «tout doit être mis en oeuvre pour que le tueur soit arrêté». «On va le retrouver», a ajouté Nicolas Sarkozy, invitant à «ne pas céder face à la terreur». «La barbarie, la haine ne peuvent pas gagner», a-t-il encore martelé. Parmi les mesures prises dans l'immédiat, le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, «restera le temps qu'il faudra à Toulouse», les écoles de confession juive et musulmane ainsi que les lieux de culte de la région vont faire l'objet d'une surveillance attentive, et une minute de silence a été décrétée dans toutes les écoles mardi. «La prudence est la règle», a indiqué Nicolas Sarkozy qui, «interpellé par la similitude du mode opératoire (avec les tueries concernant des militaires de la région)», «attend des éléments plus précis» avant d'établir un véritable lien entre les affaires.

12h31: Pour Philippe Poutou, «c'est un truc de dingues»
«C’est un truc de dingues. C’est un grave problème, surtout si ça continue. On ne peut que dénoncer», a déclaré à 20 Minutes Philippe Poutou, le candidat du NPA à la présidentielle. «Ca a l’air d’être un fou mais ce n’est peut-être pas un hasard si ça arrive en pleine campagne. Il y a peut-être un calcul politique derrière pour faire diversion par rapport à la crise», a-t-il ajouté, précisant qu'il ne se rendra pas sur place: «Y aller, ça ne sert à rien. Moi, je retourne au boulot.»

12h23: La campagne présidentielle du PS suspendue
Benoît Hamon, porte-parole du Parti socialiste, a déclaré ce lundi que la campagne était «supendue pour honorer la mémoire des victimes» de la fusillade. «Au nom du PS», il a exprimé son «horreur» face à cet «assassinat antisémite».


12h16: «Rien ne laissait présager un drame aussi effroyable», selon un parent d'élève
«C'est le choc, c'est abominable ici», a-t-il témoigné sur BFM TV. «On a toujours fait attention à ce que les abords de l'école soient protégés, sécurisés. Après des petits incidents, des incivilités comme on dit souvent, il y en a certainement eu, mais rien ne laissait présager un drame aussi effroyable. C'est hors de tout entendement, hors de toute possibilité d'imagination. C'est l'effroi le plus total», a ajouté ce parent d'élève qui, en tant que médecin, participe à la cellule psychologique sur place.
Fusillade devant une école juive de Toulouse... par BFMTV

12h11: Jean-Pierre Bel exprime son «indignation»
Le président du Sénat exprime «son indignation après la fusillade tragique qui a eu lieu à Toulouse». «Cet attentat aveugle bouleverse nos compatriotes et endeuille notre pays tout entier», ajoute Jean-Pierre Bel dont les pensées vont «aux enfants, aux parents et aux familles des victimes, aux enseignants de ce lycée et à la communauté juive, durement éprouvés.» «Je tiens à leur dire ma profonde solidarité, ma colère et mon chagrin», a-t-il encore indiqué. Le président du Sénat demande que tous les moyens soient mis en oeuvre pour retrouver l’auteur de ces actes barbares et assurer la sécurité de tous les établissements scolaires. 

12h08: Un parent d'élève évoque «une vision d'horreur»
«Mon fils, je ne l’ai pas retrouvé. Apparemment il est parti de lui-même quand il a vu ça, il s’est enfui. Il n’y a rien d’autre à dire, comment peut-on s’attaquer à quelque chose d’aussi sacré qu’une école, s’attaquer à des enfants de soixante centimètres de haut», a témoigné un parent d'élève sur RTL.

11h56: La section antiterroriste du parquet de Paris chargée de l'enquête
La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie ce lundi des trois enquêtes (la fusillade de Toulouse ainsi que les deux concernant des militaires dans la région), ce qui signifie juridiquement que la justice considère que ces trois crimes sont liés. «Le parquet de Paris s'est saisi au titre de sa compétence antiterroriste des trois enquêtes diligentées pour des faits qualifiés d'assassinat et tentatives d'assassinat en lien avec une entreprise terroriste», annonce-t-il dans un communiqué. La saisine de l'antiterrorisme n'implique pas juridiquement qu'un groupe organisé soit suspecté, un tueur isolé pouvant être poursuivi pour terrorisme s'il est considéré qu'il a voulu «troubler gravement l'ordre public par l'intimidation ou la terreur».

11h52: Jean-François Copé «condamne ce crime barbare»
Le secrétaire général de l’UMP fait part ce lundi dans un communiqué de «son horreur et de sa très grande émotion» après la fusillade de Toulouse. «Jean-François Copé condamne ce crime barbare et présente toutes ses condoléances aux familles des victimes. Il assure de son soutien toute la communauté juive de Toulouse qui est frappée par ce drame», ajoute le communiqué.

11h49: «Nous sommes très choqués», déclare Boaz Gasto, vice-président des Juifs libéraux de Toulouse
«La communauté juive de Toulouse est choquée. Nous sommes une petite communauté, tout le monde se connait sur Toulouse et c'est malheureusement quelque chose qui touche tout le monde, toutes les familles puisque c'est une école qui représente la communauté où de nombreux parents ont leurs enfants. Nous sommes très choqués. Nous espérons que les auteurs de cette agression seront arrêtés rapidement, qu’ils seront traduits devant la justice et nous pensons bien sûr à toutes les familles qui ont à traverser tous ces mauvais moments», a déclaré à BFM TV Boaz Gasto, vice-président des Juifs libéraux de Toulouse.

11h40: «C'est complètement barbare», selon Nathalie Arthaud
«C’est complètement barbare, je n’ai pas d’autre réaction», a déclaré à 20 Minutes la candidate de Lutte ouvrière à la présidentielle. Contrairement à Nicolas Sarkozy et François Hollande, Nathalie Arthaud ne se rendra pas sur place, car «instrumentaliser, ce n’est pas mon genre.» Selon elle, le déplacement de ses deux adversaires à l'élection, «c’est du cirque électoral, ce n’est pas eux qui vont arrêter le meurtrier.»

11h39: Des familles embarquent à Orly
Plusieurs familles prennent l'avion pour Toulouse, selon notre journaliste à l'aéroport d'Orly. Plusieurs d'entre elles indiquent avoir eu les enfants scolarisés dans le collège au téléphone. Ils racontent que le bruit était assourdissant, et qu'ils se sont réfugiés dans le réfectoire ou une réserve pour échapper au tueur.

11h35: Toute la communauté juive de France concernée
«Ce drame ne touche pas que la communauté juive de Toulouse», a indiqué à un journaliste de 20 Minutes le grand rabbin de France Gilles Bernheim, avant d'embarquer à Orly dans un avion pour Toulouse. En effet, les enfants scolarisés dans cet établissement viennent de toute la France. «Les familles sont en état de choc, profondément bouleversées, a-t-il ajouté, sans se prononcer sur la nature des faits.

11h34: Nicolas Sarkozy et Luc Chatel sont arrivés sur place

11h16: François Hollande se rend directement au collège
Le candidat PS se rend à Toulouse en avion vers 14h avion. Il ira directement au collège puis rencontrera la présidente du Crif de Haute-Garonne avant de prendre la direction de la mairie de Toulouse (tenue par le socialsite Pierre Cohen) où il fera une déclaration, a indiqué son entourage à 20 Minutes.

11h10: Un adolescent actuellement au bloc opératoire
Un jeune garçon de 17 ans est actuellement opéré à Toulouse, selon notre journaliste sur place. L'adolescent serait dans un état très critique.

10h55: Pour Sarkozy, «c'est une tragédie»

10h51: François Hollande se rend sur place
Le candidat socialiste à la présidentielle Hollande se rend immédiatement à Toulouse par «solidarité» avec la communauté juive.

10h50: Le président du Conseil français du Culte musulman «horrifié»
Mohammed Moussaoui s'est déclaré «horrifié» par cet «acte criminel indescriptible». Le président du CFCM a souhaité «exprimer toute sa solidarité et celle des musulmans de France à l'ensemble de la communauté juive».

10h42: Le bilan revu à la hausse
Le procureur fait état de quatre morts: Un adulte de 30 ans, et trois enfants de 6 ans, 3 ans et entre 8 et 10 ans, selon notre journaliste sur place.

10h39: Le tueur a poursuivi des enfants à l'intérieur de l'établissement
Le procureur de Toulouse Michel Valet a indiqué que le tueur, arrivé «sur un scooter ou une grosse moto», s'est mis à «tirer sur tout ce qu'il y avait en face de lui», allant jusqu'à «poursuivre des enfants dans le collège».

10h33: Guéant évoque un «attentat»
«On ne peut manquer de remarquer qu'il y a des similitudes entre les agressions dont ont fait l'objet nos militaires à Toulouse et à Montauban et cet attentat horrrible contre des enfants ce matin», a commenté le ministre de l'Intérieur.

10h17: Pas une fusillade !
«Il faut arrêter de parler de fusillade ! C'est un fou qui a assassiné lâchement des enfants !», a déclaré à notre journaliste sur place un jeune aux abords du collège. Un témoignage qui résume bien le sentiment sur place, où l'on parle d'un «attentat».

10h08: Chatel aussi va à Toulouse
Nicolas Sarkozy sera à Touluse à 11h30, indique un communiqué de l'Elysée. Le chef de l'Etat sera accompagné du ministre de l'Education nationale Luc Chatel et de Richard Prasquier, président du Conseil représentatif des institutions juives de France. Claude Guéant a également annoncé qu'il se rendait sur place.

10h01: Deux calibres différents utilisés
Les enquêteurs ont trouvé des douilles de 11.43 (comme à Toulouse et Montauban) et de 9mm sur place.

10h: Israël «horrifié»
«Nous sommes horrifiés par cette attaque et nous faisons confiance aux autorités françaises pour faire toute la lumière dans ce drame et traduire les responsables de ces meurtres en justice», a indiqué à l'AFP le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères Yigal Palmor.

9h52: Guéant ordonne une surveillance renforcée
Le ministre de l'Intérieur a demandé de renforcer la surveillance autour des écoles juives de France.

9h46: Le grand rabbin de France, «horrifié», de rend également à Toulouse

9h37: Nicolas Sarkozy va se rendre à Toulouse, a indiqué un représentant de la communauté à 20 Minutes.

9h34: L'identité des trois victimes se précise
Il s'agirait d'un professeur du collège Ozar Hatorah et ses deux enfants.

9h29: Claude Guéant se rend à Toulouse «en fin de matinée»

9h18: La fusillade aurait fait au moins trois morts, selon un nouveau bilan

Une fusillade a éclaté devant un collège juif de Toulouse ce lundi matin, faisant plusieurs victimes. Le tueur se serait enfui en scooter, selon plusieurs témoins. Le lien avec les meurtres de militaires, à Toulouse et Montauban quelques jours plus tôt est donc évoqué.

Suivez les derniers éléments en temps réel sur 20 Minutes.

Julien Ménielle, C.C. et B.D., avec William Molinié et Béatrice Colin, à Toulouse
Contributions : La sélection de 20 Minutes

Chargement des contributions en cours

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr