Un avion sur le tarmac de l'aéroport de Limoges, le 26 août 2008.
Un avion sur le tarmac de l'aéroport de Limoges, le 26 août 2008. - P.LACHENAUD / AFP

C.C.

Il a fait «un boulot formidable». Oui, mais c’était un escroc. Dénoncé par une femme qui l’a reconnu sur Internet, le directeur de l’aéroport de Limoges, Philippe Gaillard, a été démis de ses fonctions par la chambre de commerce et d’industrie de Haute-Vienne, rapporte Le Parisien ce jeudi.

L’homme de 44 ans, qui est en fuite, s’était fait passer notamment pour un ancien pilote de chasse (guerres du Golfe, ex-Yougoslavie, Liban) et ingénieur de l’Ecole nationale de l’aviation civile avant de prendre le poste il y a trois mois. Son casier judiciaire était lui aussi étrangement vierge alors que Philippe Gaillard dispose d’une jolie collection de condamnations en tous genres depuis 1994 à travers la France, précise Le Parisien: dégradation de biens par incendie, faux et usage de faux, escroquerie, abus de confiance, vols. «Il a passé au total deux années cumulées derrière les barreaux», ajoute le quotidien.

Il n’est cependant pas certain qu’une plainte soit déposée cette fois-ci, Philippe Gaillard, ayant «fait preuve de compétences qui laissent pantois», selon une source l’ayant côtoyé à l’aéroport de Limoges. Peut-être fera-t-il lui aussi, comme son homologue Philippe Berre, l’objet d’un film sur son forfait.