Quelque 200 millions de personnes font usage de drogues illégales dans le monde, soit une personne sur 20 entre 15 et 64 ans, selon une estimation publiée vendredi par la revue médicale The Lancet.
Quelque 200 millions de personnes font usage de drogues illégales dans le monde, soit une personne sur 20 entre 15 et 64 ans, selon une estimation publiée vendredi par la revue médicale The Lancet. - Deshakalyan Chowdhury afp.com

© 2012 AFP

Quelque 200 millions de personnes font usage de drogues illégales dans le monde, soit une personne sur 20 entre 15 et 64 ans, selon une estimation publiée vendredi par la revue médicale The Lancet.

Cette étude australienne a estimé entre 149 et 271 millions le nombre d'usagers de drogues illégales en 2009.

Elle a estimé entre 125 et 203 millions le nombre de consommateurs de cannabis, entre 14 et 56 millions les consommateurs d'amphétamines, entre 14 et 21 millions les usagers de cocaïne et entre 12 et 21 millions les usagers d'opioïdes (héroïne et morphine).

Les auteurs de l'étude soulignent que le cannabis cause très peu de décès (ni overdose, ni infections transmissibles par le sang), même s'il peut occasionner des morts accidentelles. "Les principaux effets néfastes du cannabis sont la dépendance et probablement des troubles psychotiques ou autres troubles mentaux", affirment-ils.

Les dernières données disponibles de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) suggèrent que 250.000 décès ont été imputables en 2004 à l'usage de drogues illicites, contre 2,25 millions pour l'alcool et 5,1 millions pour le tabac.

L'ecstasy, le LSD et l'utilisation abusive de médicaments et les stéroïdes anabolisants n'ont pas été inclus dans l'étude.

  1. Sur le site du Lancet (en anglais)