Mon chat est un homme comme les autres

INSOLITE L'affection de certains propriétaires pour leur animal de compagnie est parfois sans limite...

— 

Femme dormant avec son chat.

Femme dormant avec son chat. — CACCHIA/SIPA

C’est l’info «pas glop» du jour. Les relations chat-maître avoisineraient souvent une «intensité comparable à une relation entre deux êtres humains». Voilà le constat (inquiétant?) d’une étude Harris Interactive pour Purina One révélée le 13 décembre,  à propos des Français et leur chat. Triste reflet de l’isolement grandissant ou preuve d’intérêt touchante pour nos amis les bêtes, le sondage révèle des chiffres pour le moins surprenants.

Un Français sur deux se confie à son chat

Moins cher qu’un psy, moins peste qu’une meilleure amie et moins curieuse que maman, le chat: 56% des propriétaires de chat ont ainsi déjà confié leurs angoisses existentielles à leur félin…

Pas étonnant alors que 18% des propriétaires considèrent leur animal comme leur meilleur ami et même 11% comme leur enfant. Le sondage ne dit pas si certains envisagent leur animal de compagnie comme une âme-sœur, mais des sites de rencontres pour animaux s’occupent déjà d’organiser des «pets dating».

Une eau de toilette au patchouli pour animal

En s’attardant sur  le reste de l’étude, on en viendrait presque à être sérieusement abasourdi par les traductions extrêmes que certains font d’un animal de «compagnie.» Plus d’un tiers de possesseur de chat déclarent par exemple avoir déjà offert un repas spécial à leur animal pour une occasion (anniversaire, Noël…). Ils sont même 13% à déjà avoir cuisiné un plat pour leur chaton. Il ne manquerait plus qu’ils leur apprennent à ne pas poser les coudes sur la table et on friserait l’anthropomorphisme.

Et tout chat qui se respecte a bien entendu droit à une place à part entière à Noël: si un propriétaire sur deux a déjà offert un cadeau à son animal, ils ne manquent pas d’idées pour leur petit présent de Noël : eau de toilette au patchouli ou costume du Père Noël, sans oublier l’indispensable calendrier de l’avent .

«Le rapport avec l’animal est une fuite»

Des chiffres qui prêtent à sourire, c’est sûr. Un peu moins quand on sait que les proportions augmentent avec l’âge. Au-delà de 50 ans, près de 25% des possesseurs de chats avouent considérer leur animal comme meilleur ami. Ce qui n’est pas sans refléter l’isolement grandissant de certaines personnes, un mal qui s’accroit souvent avec l’âge. Dans son livre «Tu veux un drink?», Martine Lafon-Baillou s’inquiète de ce type de rapport fusionnel.  Elle y dépeint une relation caricaturale virant à l’absurde entre un chien et son maître. «J'ai souvent constaté que les personnes qui ont un animal de compagnie finissent par s'éloigner de l'humain, explique l'auteure. Le rapport avec l'animal est une fuite loin des problèmes relationnels.» Ou quand l’humanisation flirte avec le malsain.

Et vous, quelle relation entretenez-vous avec votre animal de compagnie? Êtes-vous choqué par les résultats de cette étude? Ou comprenez-vous que certains maîtres nouent de tels liens avec leur animal? Déposez votre témoignage dans les commentaires ou écrivez-nous à reporter-mobile.@20minutes.fr.
 

Mots-clés :