H&M a reconnu utiliser des corps générés par ordinateurs sur lesquels ont été collés de véritables visages.
H&M a reconnu utiliser des corps générés par ordinateurs sur lesquels ont été collés de véritables visages. - PHOTOMONTAGE/20MINUTES

Regardez bien cette photo. Si les ventres plats semblent identiques et d'une perfection surnaturelle, c'est... qu'ils le sont. H&M a reconnu auprès du journal suédois Aftonbladet qu'il avait collé le visage de vrais modèles sur des corps de synthèse générés par ordinateur.

«Ce ne sont pas de véritables corps. On prend des photos des vêtements sur un mannequin (en plastique, ndr), et ensuite, l'apparence humaine est générée par un programme informatique», explique la chaîne de prêt à porter. Il suffit de changer la couleur de la peau, d'y coller le visage d'une véritable femme, et voilà des créatures mi-réelles, mi-virtuelles, déclinés en séries comme des voitures. H&M précise que les top modèles étaient au courant de l'utilisation qui en serait faite.

Standardisation

Face aux accusations de sexisme, l'entreprise indique que la pratique est la même pour les collections hommes et femmes, avec ou sans vêtements. L'idée, selon la firme suédoise, est d'attirer l'attention sur le produit.

H&M s'est surtout attiré les foudres d'association luttant contre l'anorexie. Après les régimes et les séances de gym pour ressembler à un idéal retouché sous photoshop, le corps 100% artificiel est-il l'étape de trop?

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé