Affaire DSK: Les images de vidéosurveillance seront-elles diffusées ce mardi?

21 contributions
Publié le 29 novembre 2011.

ENQUÊTE - Un journaliste américain a menacé de les envoyer à la télévision de son pays, mais...

Edward Epstein bluffe-t-il? Le journaliste américain a menacé de diffuser les images de vidéosurveillance du Sofitel de New York qui accréditent, selon lui, la théorie de complot contre Dominique Strauss-Kahn. L’homme a même annoncé qu’il espérait obtenir ce mardi l’autorisation de sa source de le faire. Problème: Epstein n’a pas la fameuse vidéo en sa possession.

«Si Accor refuse de la rendre publique dans sa totalité, je m’en chargerai moi-même», menaçait lundi le journaliste. «J’attends le feu vert de mes sources, mais j’ai bon espoir de l’obtenir mardi 29 novembre.» Avant de pondérer en fin de journée: «Si je les obtiens, dès que je les aurai, je les diffuserai, si j'ai l'autorisation de le faire», a-t-il précisé à l’AFP, avant de reconnaître qu’il n’a pas ces images en sa possession.

Résultats sportifs

Le journaliste, cependant, a bel et bien visionné la vidéo. Mais s’il finissait par en obtenir une copie par sa source, aurait-elle réellement le retentissement attendu? Edward Epstein prétend que les images montrent deux employés du Sofitel entamer une «danse de la joie» en apprenant que Nafissatou Diallo a informé la police de ses accusations à l’encontre de DSK.

«Je n'ai aucune idée» de ce qu'ils célébraient, a reconnu lundi Edward Epstein, précisant qu’«il n'y a pas de son» sur la vidéo. Le journaliste note cependant que ladite danse dure bien trois minutes et a eu lieu seulement deux minutes après que la police a été informée de l’affaire. Plusieurs médias ont relayé l’hypothèse selon laquelle les employés fêtaient en réalité des résultats sportifs.

 

Julien Ménielle
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr