Un garçon égyptien tient 2 cocktails Molotov lors d'affrontements place Tahrir au Caire, ce mercredi 23 novembre - Mohammed Abu Zaid/AP/SIPA
Un garçon égyptien tient 2 cocktails Molotov lors d'affrontements place Tahrir au Caire, ce mercredi 23 novembre - Mohammed Abu Zaid/AP/SIPA - no credit

Dix mois après le printemps arabe qui a poussé Hosni Moubarak dehors, alors que l’armée tient plus que jamais les rênes du pouvoir en Egypte, la place Tahrir du Caire s’enflamme à nouveau. Des milliers de manifestants réclament la chute du pouvoir militaire en place. Ce mercredi, trois nouvelles personnes ont été tuées dans des affrontements avec la police.

Alors que la tension redouble malgré les déclarations du Maréchal Tantaoui, les premières élections législatives depuis la chute du président Moubarak doivent se tenir le 28 novembre. Celles-ci pourraient être le théâtre de nouvelles violences.

Egyptiens ou étrangers, vous vivez actuellement dans le pays, avez-vous rejoint les manifestants? Egyptiens, vous résidez en France et suivez les événements de près? Craignez-vous une aggravation de la situation? Racontez-nous la situation sur place. Déposez ici vos commentaires ou envoyez-nous vos témoignages, photos et vidéos à reporter-mobile@20minutes.fr.