Océane, une fillette de 8 ans habitant à Bellegarde (Gard), portée disparue depuis samedi soir, a été retrouvée morte dimanche vers 10h30 par un promeneur, au bout d'une vigne, sur la commune de Bellegarde, a-t-on appris dimanche auprès du procureur de la République à Nîmes.
Océane, une fillette de 8 ans habitant à Bellegarde (Gard), portée disparue depuis samedi soir, a été retrouvée morte dimanche vers 10h30 par un promeneur, au bout d'une vigne, sur la commune de Bellegarde, a-t-on appris dimanche auprès du procureur de la République à Nîmes. - Sylvain Thomas afp.com

© 2011 AFP

Dernière info 20h: Il est trop tôt pour conclure à l'agression sexuelle, déclare le procureur

Info 17h05: D'après le procureur, la fillette a été tuée à l'arme blanche. Le corps porte quatre profondes entailles. On «s'oriente clairement vers une piste criminelle», a ajouté Robert Gelli.

D'après le procureur, la mort de la fillette est intervenue «très tôt» après sa disparition, samedi, et le corps a été ensuite déposé dans les vignes.

Océane, une fillette de 8 ans habitant à Bellegarde (Gard), portée disparue depuis samedi soir, a été retrouvée morte dimanche vers 10h30 par un promeneur, au bout d'une vigne, sur la commune de Bellegarde, a-t-on appris dimanche auprès du procureur de la République à Nîmes.

La fillette avait disparu de son domicile samedi peu après 19H00, alors qu'elle était sortie, à la demande de son père, pour aller chercher un jeu vidéo chez des voisins, habitant à quelque 300 mètres de là, a expliqué à l'AFP la porte-parole de la gendarmerie de Languedoc-Roussillon.

Ne la voyant pas revenir, ses parents avaient immédiatement donné l'alerte et un important dispositif de recherches avait été mis en place. Une quarantaine de militaires de la section de recherches de Nîmes, assistés notamment d'un hélicoptère, avaient entrepris de fouiller les alentours du village, et de sonder un étang et des canaux proches.

Sur autorisation du procureur, la photo d'Océane avait été diffusée sur le site du quotidien régional Midi Libre.

Recherches immédiates

Les recherches s'étaient poursuivies dimanche matin, avec l'aide de 130 villageois venus spontanément apporter leur concours aux équipes de secours.

C'est vers 10H30 qu'un des participants aux battues a retrouvé le corps de la fillette, dans une vigne située à la sortie du village, à deux ou trois kilomètres du domicile familial, a-t-on précisé de même source.

Selon le procureur de Nîmes Robert Gelli, les constatations médico-légales étaient en cours dimanche pour déterminer les causes de la mort de la fillette et aucune piste n'était écartée a priori.

Les parents et les grands-parents de la petite victime étaient toujours entendus par les enquêteurs en début d'après-midi. Le procureur devait se rendre dans l'après-midi à Bellegarde et tenir un point de presse à 17H00.

Dans le village sous le choc, des militaires barraient l'accès au terrain où a été retrouvé le corps de l'enfant, ainsi que la ruelle où est située la maison aux volets verts de la famille d'Océane, tandis que les équipes de recherches étaient toujours rassemblées dans la salle des fêtes du village gardois de 6.000 habitants.