C.C.

Les Anonymous sont de retour . Après s'être attaqués notamment à l'Otan, Apple ou la pédopornographie, les activistes américains ont cette fois pris pour cible l'Eglise de Scientologie, rapporte le Parisien ce jeudi.

Les Anonymous ont profité du procès en appel de la secte, qui s'ouvre ce jeudi, pour envoyer un courrier d'avertissement à 92 entreprises françaises (Peugeot, Air France, Carrefour, etc.) qui auraient bénéficié des services d'Eagle's Flight France, une société de «conseil en management» et «team building» liée à l'Eglise.

«Anonymous vous rappelle que ladite Eglise a été poursuivie et condamnée en première instance pour escroquerie en bande organisée et exercice illégal de la pharmacie. Le nom de votre entreprise figure sur la liste des clients référencés sur le site Internet d'Eagle's Flight. On puet s'interroger sur l'image qu'une telle proximité peut donner à vos partenaires», indiquent les activistes dans leur missive.