Le commissaire divisionnaire Jean-Christophe Lagarde, chef de la Sûreté départementale du Nord, en 2011.
Le commissaire divisionnaire Jean-Christophe Lagarde, chef de la Sûreté départementale du Nord, en 2011. - M.LIBERT / 20 MINUTES

© 2011 AFP

Le commissaire Jean-Christophe Lagarde, mis en examen dans l'affaire de proxénétisme hôtelier à Lille, a été suspendu de ses fonctions samedi, a-t-on appris auprès du ministère de l'Intérieur.

Cette mesure disciplinaire lui a été signifiée en fin d'après-midi: elle s'applique généralement dans tous les cas de policiers mis en examen et qui sont placés sous mandat de dépôt ou sous contrôle judiciaire, a-t-on précisé de même source. Jean-Christophe Lagarde a été mis en examen vendredi pour proxénétisme aggravé en bande organisée et recel d'abus de biens sociaux par les juges d'instruction chargés de l'affaire en lien avec l'hôtel Carlton de Lille.

M. Lagarde a été placé sous contrôle judiciaire, ce qui lui «interdit de venir dans le Nord/Pas-de-Calais et d'entrer en contact avec tous les protagonistes de l'affaire», a précisé samedi le parquet de Lille. Chef de la sûreté départementale du Nord, le commissaire Lagarde est soupçonné d'avoir participé à la mise en relation de prostituées avec Dominique Strauss-Kahn pour des parties fines.

Son avocat, Me Olivier Bluche, a souligné vendredi soir que son client maintenait «n'avoir commis aucune des infractions qui lui sont reprochées».