Moscovici veut « un coup de balai »

Dans la vie, il n'y a pas que les primaires socialistes. Il y a aussi les affaires qui embarrassent la droite. Invité hier au micro de « Mardi politique », l'émission hebdomadaire de RFI en partenariat avec Le Poin...

— 

Dans la vie, il n'y a pas que les primaires socialistes. Il y a aussi les affaires qui embarrassent la droite. Invité hier au micro de « Mardi politique », l'émission hebdomadaire de RFI en partenariat avec Le Point et 20 Minutes, le député (PS) Pierre Moscovici l'a bien compris. Le dossier Karachi ou l'affaire Bettencourt donnent « l'image nauséabonde d'une république de clans, de sectes », a estimé le coordinateur de la campagne de François Hollande. « Les Français qui entendent ces histoires doivent se poser des questions : qui sont ces gens ? Dans quel monde vit-on ? C'est ça qui nous gouverne aujourd'hui ? » A la question de savoir si cette ambiance de « fin de règne » lui rappelait les dernières années de la présidence de François Mitterrand, le député du Doubs a répondu qu'elle lui évoquait « plutôt les années Giscard », avant d'appeler à passer « un coup de balai » sur la République. « Il nous faut un président qui ne cherche pas à tout contrôler, et un Parlement qui ne soit pas réduit à l'état de godillot », a plaidé l'ancien ministre aux Affaires européennes.Gilles Wallon

Mots-clés :

Aucun mot-clé.