Des Italiens dénoncent le plan d'austérité… avec des moules

INSOLITE Ils accusent le gouvernement de s'accrocher à ses privilèges comme des moules à un rocher...

Reuters

— 

Le comédien Beppe Grillo déverse des moules devant le Parlement italien pour protester contre le plan d'austérité, le 10 septembre 2011.

Le comédien Beppe Grillo déverse des moules devant le Parlement italien pour protester contre le plan d'austérité, le 10 septembre 2011. — Alessia Pierdomenico / Reuters

Des manifestants ont déversé des coquilles de moule devant le parlement italien samedi en accusant la classe politique de s'accrocher à ses privilèges comme des moules à un rocher sur fond de politique d'austérité. La manifestation, qui a rassemblé plusieurs milliers de personnes, était organisée par le comédien italien Beppe Grillo connu pour ses discours antipolitiques en raison de ses campagnes menées contre le président du Conseil et le gouvernement de centre-droit. «Je vais les déverser ici dans la plus grande décharge de moules qu'est notre parlement. J'espère qu'ils s'en iront», a déclaré Beppe Grillo. Les noms des parlementaires avaient été inscrits sur les coquilles.

Les Italiens sont de plus en plus nombreux à demander à la classe politique de partager le poids des mesures d'austérité. Les députés italiens vont commencer à examiner lundi le plan d'austérité censé permettre d'économiser 54 milliards d'euros après le feu vert du Sénat mercredi. Le programme prévoit un relèvement de la TVA, un report de l'âge légal de départ à la retraite pour les femmes travaillant dans le privé, et la création d'une taxe spéciale pour les contribuables gagnant plus de 300.000 euros par an.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.