Neuf restos rapides fermés

santé Plus de 1 700 contrôles ont été effectués

delphine bancaud

— 

Sur les neuf établissements fermés, huit sont indépendants.

Sur les neuf établissements fermés, huit sont indépendants. — J. BRINON / AP / SIPA

Cinq jours de contrôle efficaces. Entre le 27 juin et le 1er juillet, les services des directions départementales chargées de la protection des populations ont visité 1 725 établissements de restauration rapide et de vente à emporter. Résultat : neuf établissements de restauration rapide ont été fermés en France, ont annoncé hier les ministères de l'Economie et de l'Agriculture. Et ce, en raison de manquements à la réglementation en matière d'hygiène et de respect de la chaîne du froid.
Interrogé par 20 Minutes, le ministère de l'Economie a précisé que huit des établissements fermés sur neuf étaient des indépendants. Ils seraient situés à Paris, dans les Alpes-Maritimes, en Eure-et-Loir et dans le Var. Les contrôles ont aussi donné lieu à 140 mises en demeure de faire procéder à des travaux, 43 procès-verbaux et 40 saisies d'aliments non conformes. Selon les ministères, les anomalies constatées témoignent d'« une maîtrise insuffisante de la réglementation, notamment dans les établissements indépendants ». Pour s'atteler au problème, le secrétaire d'Etat au Tourisme et à la Consommation, Frédéric Lefebvre, réunira les organisations professionnelles lundi prochain.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.