Prise d'otage dans un trainà Bordeaux

Une femme d'une quarantaine d'années, qui avait été prise en otage pendant environ deux heures hier dans un train en gare de Bordeaux, a été libérée dans la soirée par des membres du GIPN (group...

— 

Une femme d'une quarantaine d'années, qui avait été prise en otage pendant environ deux heures hier dans un train en gare de Bordeaux, a été libérée dans la soirée par des membres du GIPN (groupe d'intervention de la police nationale).
Selon une source proche de l'enquête, l'otage serait la femme du préfet de l'Orne. Le preneur d'otage, âgé de 25 ans et connu pour une instabilité psychiatrique, réclamait de pouvoir discuter avec le procureur, visiblement pour demander la révision d'une condamnation pour outrage.
Le GIPN est rapidement intervenu. Entrés en discussion avec l'agresseur pour tenter de le raisonner, les policiers sont finalement parvenus à le maîtriser.
L'alerte avait été donnée par un passager du wagon à l'aide d'un téléphone portable. Les quinze autres personnes présentes dans le train La Rochelle-Bordeaux ont pu quitter le convoi. Elles ont été prises en charge par les services de secours.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.