Le village d'enfants partie civile contre son salarié

0 contributions
Publié le 26 mai 2011.

Justice L'homme est accusé de viol sur cinq mineurs de moins de 15 ans

«Choquée et stupéfiée. » La Fondation Mouvement pour les villages d'enfants (MVE) s'est portée partie civile hier contre un de leurs salariés accusé d'« agressions sexuelles et viols sur mineurs de moins de 15 ans par personne ayant autorité ». Arrêté dimanche, cet éducateur de 29 ans au Village d'enfants de Villabé (Essonne) a été mis en examen et écroué mardi, a indiqué le parquet d'Evry.

Accompagnement au quotidien
Il est poursuivi pour les viols de cinq enfants âgés de 10 à 14 ans. L'un d'eux a parlé des sévices à ses parents, qui ont prévenu la police. Les autres cas ont été établis lors des auditions. Recruté en janvier 2010, « son casier judiciaire était vierge. Il avait plusieurs expériences dans d'autres structures et avait suivi plusieurs stages de formation », explique Christian Altmayer, directeur général de la Fondation MVE. Le centre de Villabé est l'un des treize établissements de cette institution habilitée par les conseils généraux à accueillir des mineurs séparés de leurs parents après une décision de justice, en cas de maltraitance par exemple. Un éducateur y accompagne les enfants au quotidien, lors du réveil, aux repas, pour aller à l'école ou faire les devoirs. Il est aussi le relais avec la famille. Pour l'instant, la fondation veut surtout protéger les enfants des médias. « Ensuite, s'il y a des choses à améliorer, on le fera », conclut Christian Altmayer, qui pense notamment à « une réflexion avec les services sociaux pour qu'un enfant victime de ce genre d'actes odieux puisse s'exprimer plus rapidement ».

Anthony Nataf
L'Isère pas épargnée

Un homme de 45 ans, commerçant dans l'Isère comparaissait hier devant la cour d'assises de l'Isère pour viol et agression commis entre 2001 et 2008 sur cinq enfants. Quatre d'entre eux avaient été placés chez lui par les services sociaux.

Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr