Les radars ne seront plus annoncés.
Les radars ne seront plus annoncés. - A. GELEBART / 20 MINUTES

D. B.

Les nouvelles mesures concernant la sécurité routière annoncées la semaine dernière continuent à faire débat chez les automobilistes. Selon un sondage de l'institut Harris Interactive pour autoplus.fr publié vendredi, une majorité d'entre eux se déclarent opposés à l'interdiction des avertisseurs de radars (56%) et à la suppression des panneaux indiquant la présence de radars fixes (65%). Une grogne qui risque de s'amplifier, car les nouvelles directives gouvernementales ont commencé à être appliquées ce week-end.

Une première dans le Doubs

Ainsi, selon L'Est Républicain, le préfet du Doubs a décidé de faire partie des pionniers. Le panneau annonçant le radar fixe de la rue de Dole, à Besançon, a été retiré et ceux des quinze autres appareils implantés dans le département depuis 2003 le seront prochainement. Même si la préfecture n'a pas encore fixé de calendrier précis.

Le choix du radar de la rue de Dole ne tient pas du hasard, car il aurait flashé 12.727 automobilistes en 2010. Ce qui laisse présager une forte augmentation de son activité d'ici à la fin de l'année 2011. Dans le reste de la France, les retraits de panneaux devraient être effectués dans les prochaines semaines. Une bonne manière de faire changer les comportements des automobilistes à un mois et demi des vacances d'été…