Foire de Paris: Des Franciliens concourent pour les 110 ans du Lépine

ÉVÉNEMENT us de 600 inventions sont exposées en ce moment à la Foire de Paris...

Lucie Soullier

— 

L'entrée de la Foire de Paris, à la Porte de Versailles à Paris, le 29 avril 2010.

L'entrée de la Foire de Paris, à la Porte de Versailles à Paris, le 29 avril 2010. — AFP PHOTO / FRED DUFOUR

Originales, farfelues, pratiques… Exposées en ce moment porte de Versailles, plus de 600 inventions sont présentées cette année au Concours Lépine international de Paris qui célèbre son 110ème anniversaire. Parmi elles, celles de 33 inventeurs d’île de France espérant tous décrocher un prix au concours qui a vu naître le lave vaisselle, le stylo à bille ou encore le jeu des 1000 bornes. En attendant le dimanche 8 mai pour le verdict, 20 Minutes fait le tour des inventions qui lui ont tapé dans l'oeil.

Des casques pliables pour cyclistes urbains

Les casques sont rares chez les utilisateurs de Vélib’ parisiens. Pourtant, en pédalant place de la République, frôlés par les berlines, beaucoup regrettent leur manque de protection. Mais les quelques kilomètres d’insécurité l’emportent souvent sur une journée entière à porter un casque encombrant. Et c’est là que Philippe Arrouart intervient. Avec son casque pliable qui a passé tous les crashs tests, l’ingénieur de Sceaux (Hauts-de-Seine) tient une invention qui intéressera de nombreux cyclo-citadins. Un prototype qui devrait être commercialisé dès le début de l’année prochaine.

Une alarme contre les fuites de cabinets

Un fil rouge comme signal. Norberto Neves avait déjà gagné la médaille d’or en 2009 pour sa chasse d’eau sans joint. Cette année, le parisien ne quitte pas les cabinets avec sa nouvelle invention, le signal anti-fuite eco-neves. Le principe est simple. En cas de fuite, l’eau monte, déclenchant automatiquement la sortie d’un fil rouge à l’extérieur de la cuve des WC. Une alarme visuelle impossible à rater.

Le Hamac grand luxe

Didier Clément a beau vivre à Paris, il ne veut pas se laisser rattraper par le stress de la ville. Le voilà donc tranquillement installé dans un hamac qui n’est autre que son invention. Les petits plus de son prototype : deux accoudoirs avec rangements ainsi qu’un oreiller et un matelas autogonflants. Mais, surtout, un système de poulie qui permet de se balancer en tirant sur un simple anneau. « Ne dites pas que c’est une invention de fainéant », lance-t-il en riant.

Les déficients visuels ont leur console de jeu

Sous la bannière des «technologies médicales», une console née d’une histoire de famille attise la curiosité. L’inventeur, Gilles le Guennec, rendait visite à sa grand-mère lorsqu’il a vu sa mère lui lire des grilles de mots croisés. Voilà donc Odimo, qui permet aux malvoyants de jouer, par une technique de reconnaissance vocale, au Sudoku, à la bataille, au Yam’s et aux mots croisés. Mais Thibaut de Vaureix, qui gère son développement pour Brainbox et Company, une start’up de Champs-sur-Marne (Seine et Marne), ne compte pas en rester là. D’autres applications sont à venir.

Des couleurs givrées pour respecter la chaîne du froid

Médaille d’or l’an dernier, le petit cube givré d’Alain Elbaz est revenu, espérant décrocher un nouveau prix. Car le Freezcube fonctionne. En vente dans de plus en plus de grandes surfaces pour environ 12€, il indique les ruptures de la chaîne du froid du congélateur et les délais restant en cas de problème. Ainsi, si le bleu devient liquide, il reste 14 jours de consommation, trois jours pour le vert, un seul jour pour le jaune. Et lorsque le liquide rouge apparaît dans le triangle du bas, il ne reste qu’à tout jeter.

La pince à sachets crantée

Chips, café, pâtes, farine…Yves André ferme des sachets toute la journée. Et pour cause, il présente une pince pour les fermer. Un objet qui, dans saa version existante, «ne ferme jamais rien », souligne l’inventeur parisien. Lui l’a amélioré, avec un système cranté. En attendant de trouver des enseignes où le commercialiser, il vend son cliphop sur la Foire de Paris, à 2€ l’unité.

Anti-coups de portières

Il fallait l’inventer, Patrice Courtin l’a fait. Fatigué des coups de portière dans sa voiture neuve, le Boulonnais (Hauts-de-Seine) a cherché quelque chose pour la protéger. En vain. Il a donc conçu son propre dispositif, amovible et adaptable à n’importe quelle cylindrée. Un simple câble en acier plastifié, recouvert d’une mousse pour contrer les chocs, à fixer au phare avant et, à l’arrière, dans le coffre. Une idée simple mais on ne peut plus efficace, disponible uniquement sur son stand du concours Lépine.

INFOS PRATIQUES

Du 28 avril au 8 mai, le Concours Lépine fête ses 110 ans dans le cadre de la Foire de Paris. Outre les inventions en compétition, un musée éphémère retrace les grandes inventions qui ont marqué son histoire. Porte de Versailles (Tram 3 M°12), pavillon 7.3. Adulte 12€, 7 € jusqu’à 14 ans, gratuit pour les moins de 7 ans. Ouverture tous les jours de 10h à 19h, dès 9h30 les samedis, dimanches et jours fériés, jusqu’à 21 h les vendredi 29 avril, mardi 3 mai, mercredi  4 et jeudi 5 mai et jusqu’à 23h le vendredi 6 mai.