Reuters

Quatre femmes ont été verbalisées en France depuis l'entrée en vigueur de la loi interdisant le port du voile islamique intégral en public, a-t-on appris ce lundi auprès du ministère de l'Intérieur. Dans le détail, deux femmes ont été verbalisées à Paris, une à Saint-Denis et une à Ivry-sur-Seine, en région parisienne.

Entrée en vigueur lundi 11 avril, la loi sur l'interdiction du voile intégral prévoit une amende de 150 euros pour les porteuses de voile couvrant tout le corps à l'exception des yeux. Forcer quelqu'un à porter le voile intégral sera désormais puni d'un an de prison et 30.000 euros d'amende. Cette loi concerne, selon les statistiques du ministère de l'Intérieur, moins de 3.000 personnes en France.