Un SDF interpellé pour outrage à Nicolas Sarkozy

P.K.

— 

Même en état d'ébriété, il ne fait pas bon annoncer vouloir «coller» le chef de l'Etat sur ses parties génitales. Selon La Provence, un SDF a été interpellé et placé en garde-à-vue vendredi soir, après cette saillie face aux forces de l'ordre, qui étaient intervenues pour ramener le calme lors d'une altercation entre SDF.

Il sera convoqué devant le tribunal correctionnel pour insulte au chef de l'Etat et outrage et rébellion envers des personnes dépositaires de l'autorité publique.