20.000 enfants vont être étudiés jusqu'à l'âge adulte

A.-L.B. Avec Reuters

— 

Etudier l'impact de l'environnement sur le développement humain: c'est l'un des objectifs d'une vaste étude scientifique portant sur 20.000 enfants nés en France, suivis du berceau à l'âge adulte. Lancée le mois prochain et pilotée par l'Institut national d'études démographiques (Ined) et l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), elle constitue une première dans le pays. Baptisée Elfe (Etude longitudinale française depuis l'enfance), elle a pour but de «mieux comprendre comment leur environnement affecte, de la période intra-utérine à l'adolescence, leur développement, leur santé, leur socialisation et leur parcours scolaire», expliquent les auteurs de l'étude dans une note.

Coût de plusieurs dizaines de millions d'euros

Evalué à plusieurs dizaines de millions d'euros, le projet compte sur le soutien des ministères de la Santé, de l'Ecologie et de la Recherche. Les 20.000 bébés seront choisis sur la base du volontariat dans 350 maternités sélectionnées. Toutes les femmes appelées à accoucher en 2011 devraient recevoir un courrier de leur Caisse d'allocations familiales les informant de cette opération. L'étude, intense les premiers mois, se poursuivra ensuite à raison d'un entretien par an environ.

Premiers résultats prévus pour 2013

Les résultats de l'étude, attendus à partir de 2013, pourront aider à lutter contre l'échec scolaire et les difficultés liées aux comportements conjugaux et mesurer l'impact des médias et des nouvelles technologies sur le développement physique et intellectuel de l'enfant. Les détails peuvent être consultés sur le site internet http://www.elfe-france.fr.