Vol des enregistrements de Liliane Bettencourt chez Mediapart

MEDIAS Avant les ordinateurs portables du journaliste du Monde et Le Point...

C. F.

— 

Liliane Bettencourt, l'héritière de L'Oréal en septembre 2002.

Liliane Bettencourt, l'héritière de L'Oréal en septembre 2002. — NIVIERE / SIPA

Et de trois. Mediapart affirme ce mercredi avoir également été victime d’un cambriolage dans la nuit du 7 au 8 octobre, deux semaines avant le vol des ordinateurs des journalistes du Monde et du Point.

Le site d’informations précise que deux ordinateurs portables [ceux de la responsable de la communication du site, Yolande Laloum-Davidas, et d'un stagiaire au service communication], un disque dur externe contenant des données confidentielles et les archives de Mediapart ainsi que deux cédéroms regroupant les fameux enregistrements réalisés chez Liliane Bettencourt ont été volés. Une plainte a été déposée, indique le site d'informations.

Concomitance

Le journaliste du Monde cambriolé, Gérard Davet, ainsi que celui du Point, Hervé Gattegno, travaillaient également sur l’affaire Bettencourt.

Mediapart explique ne pas avoir jugé nécessaire dans un premier temps «de médiatiser ce cambriolage, jusqu'à ce que l'on apprenne que les journalistes du Monde et du Point avaient été victimes de vols similaires». C'est après ces deux cambriolages que d'autres vérifications ont été menées ces dernières heures à la rédaction de Mediapart, permettant de découvrir que les cédéroms contenant les enregistrements réalisés chez Liliane Bettencourt par son majordome avaient également disparu.