Un journaliste du «Point» travaillant sur l'affaire Bettencourt se fait voler son ordinateur

JUSTICE Un journaliste du «Monde» travaillant sur la même affaire s'est lui aussi fait voler son ordinateur le même jour...

avec AFP

— 

Un curieux hasard. Hervé Gattegno, le journaliste qui couvre l'affaire Bettencourt pour Le Point, a indiqué s'être fait fait voler son ordinateur portable samedi au siège du journal, confirmant des informations parues sur  lepost.fr.

Ce vol est intervenu le même jour que celui de l'ordinateur de Gérard Davet, journaliste au Monde, qui travaille sur la même affaire.

Me Kiejman les avait cités

La veille, Me Kiejman, avocat de Liliane Bettencourt avait publiquement reproché à la juge Isabelle Prévost-Desprez d'organiser des fuites auprès de trois journalistes, citant Gérard Davet et Jacques Follerou du Monde, Hervé Gattegno du Point et les journalistes de Médiapart.

«Sur trois journalistes nommément cités, deux se font voler leur ordinateurs le lendemain, mais il peut aussi s'agir d'une coïncidence», a-t-on commenté au sein de la rédaction de l'hebdomadaire.

La direction du Point a porté plainte pour vol. Outre celui d'Hervé Gattegno, un autre ordinateur avait été dérobé ce jour-là à la rédaction du magazine. Plusieurs vols d'ordinateurs portables sont intervenus ces dernières années au sein du journal, rappelle un journaliste de l'hebdomadaire.