AFP

Cinq personnes ont été mises en examen lors du démantèlement d'un réseau de machines à sous illégales placées dans une trentaine de bars et des sandwicheries de l’est de la France, a annoncé mardi la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Nancy.
Le coup de filet a été organisé début octobre et a permis d'arrêter un homme de 35 ans, de nationalité turque mais qui résidait en Allemagne. L'homme, sur lequel a été retrouvé 12.000 euros en liquide, serait «l'une des deux têtes du réseau», selon les enquêteurs.
«En tout, nous avons saisi 35.000 euros en liquide, et des cartes de crédit pour jeux en ligne d'une valeur de 156.000 euros, des armes de poing, 20 appareils de jeux clandestins et trois 4x4 de luxe», a indiqué à l'AFP le vice-procureur de la JIRS, Rémi Coutin. Le trafic aurait rapporté plus d'un million d'euros, selon lui.