Robert Badinter veut une «justice sereine» et indépendante

0 contributions
Publié le 26 octobre 2010.

Invité d’Europe 1 mardi matin, Robert Badinter a estimé que «le climat qui règne à Nanterre n'est pas compatible avec une justice sereine», alors que le procureur de Nanterre a diligenté une enquête sur la juge Prévost-Desprez en charge de l’enquête sur l’abus de faiblesse sur Liliane Bettencourt.

Mais, a ajouté le sénateur socialiste, «le vrai cœur du problème n'est pas dans le rapport conflictuel» entre les deux personnalités mais bien la situation globale du pays. «Je vous parle d'une situation objective, il est grand temps (...) que l'on comprenne que pour la justice soit acceptée dans un pays comme le nôtre, il faut que l'on soit convaincu de l'indépendance de ceux qui conduisent l'action de la justice». Pour l’ancien Garde des Sceaux, «il n'est admissible que les chefs des parquets soient nommés en conseil des ministres».

20minutes.fr
Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité

publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr