Le taux de recyclage des emballages devra atteindre 75 % en 2012.
Le taux de recyclage des emballages devra atteindre 75 % en 2012. - J. NICOLAS / SIPA

Mickaël Bosredon

Les discussions risquent de s'emballer aujourd'hui à la Commission nationale des emballages. Un texte stratégique sur le financement de la filière emballages doit y être adopté, pour qu'elle atteigne l'objectif fixé par le Grenelle de l'environnement de 75 % d'emballages recyclés d'ici à 2012. « L'un des engagements majeurs est la prise en charge par les producteurs d'emballages à hauteur de 80 % des coûts », rappelle l'association Amorce (qui regroupe des élus locaux et des professionnels des filières déchets et énergie) dans une lettre au ministre de l'Environnement, Jean-Louis Borloo, le 20 octobre. Or l'enveloppe, comprise entre 630 et 640 millions d'euros, proposée par le ministère « ne correspond pas à cet engagement, et laisserait à la charge des collectivités et des contribuables le coût de gestion de ces déchets », poursuit l'association. Les élus la chiffrent aux alentours de 800 millions d'euros, « mais nous sommes ouverts à la négociation », explique Nicolas Garnier, secrétaire général d'Amorce.
Le taux actuel de recyclage des emballages, qui représentent 30 % des ordures ménagères selon Amorce, 21 % selon Eco-Emballages, est de 65 %.