Le casino d'Uriages-les-Bains, braqué dans la nuit du 15 au 16 juillet 2010
Le casino d'Uriages-les-Bains, braqué dans la nuit du 15 au 16 juillet 2010 - AFP/J.P. KSIAZEK

O.R. avec AFP

Il aura fallu un mois et demi pour le retrouver. Le deuxième braqueur présumé du casino d'Uriage a été arrêté, a annoncé le préfet de l'Isère, Eric Le Douaron, dans un communiqué. Dans la nuit du 15 au 16 juillet 2010, il est soupçonné d'avoir participé au braquage, qui s'était terminé par la mort de son présumé complice, après un échange de tirs avec la police à la Villeneuve, à Grenoble. A la suite de cette nuit-là, une flambée de violences avait touché ce quartier populaire.

L'homme identifié comme Moncif Ghabbour a été interpellé «à 6h05 sur la commune de Voreppe», précise le préfet dans son communiqué. «L’arrestation (...) s’est déroulée sans incident», ajoute-t-il.

Brice Hortefeux se réjouit

Une information judiciaire avait été ouverte, mi-juillet, dans le cadre de ce braquage et l'enquête confiée à l'antenne grenobloise de la police judiciaire de Lyon.

Le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux a affirmé se rejouir «de cette interpellation qui a lieu après un travail approfondi des services de police judiciaire. Je veux féliciter chaleureusement tous ceux qui en sont à l'origine et grâce à qui elle a pu se réaliser».

>> En raison de débordements systématiques sur ce sujet, cet article est fermé aux commentaires. Merci de votre compréhension.