La note annuelle des fonctionnaires, c'est fini

46 contributions
Publié le 5 août 2010.

EMPLOI - Un entretien personnalisé va la remplacer...

Une vieille tradition de la fonction publique va disparaître: la notation des fonctionnaires d’Etat, mise en place en 1946. Elle sera supprimée début 2012. A sa place, un entretien d’évaluation annuel, qui donnera lieu à une évaluation écrite, et non plus chiffrée. A l’horizon 2014-2015, le système s’appliquera aussi dans les hôpitaux et les collectivités locales. Ce changement a été publié vendredi dans le Journal officiel.

«Le système des notations, c’était très réducteur», a déclaré Georges Tron, le secrétaire d'Etat à la Fonction publique, ce jeudi sur RTL. «Le nouveau dispositif va permettre de sortir de ce côté administratif et systématique, et personnaliser les déroulements de carrière. C'est beaucoup plus efficace, moderne, et ajusté aux désidérata des agents».

Avec l'entretien individuel, «il s'agit de redonner un vrai rôle à l'employeur public» quand il évalue ses personnels, explique-t-on dans l’entourage de Georges Tron. Pendant l'entretien, «l'agent pourra parler de ses besoins de formation, du fait qu'il veut passer un concours...» A la suite de cet entretien, le supérieur de l'agent pourra le cas échéant faire des propositions d'avancement.

Un système «vidé de son sens»

Le système de notation chiffrée était «incroyablement formel», dit-on au secrétariat d’Etat. Pour le gouvernement, et certains syndicats, le système était «infantilisant» et «trop scolaire». Il avait même été «vidé de son sens», selon un rapport officiel cité par Les Echos. Au fil des années, un fonctionnaire voyait très rarement sa note baisser.

Mais la FSU, premier syndicat dans la Fonction publique d'Etat, s’oppose à ce changement. «L'individualisation du système va supprimer les critères collectifs : sur quoi va-t-on comparer les agents?», se demande sa secrétaire nationale Anne Feray. Elle craint aussi que les supérieurs hiérarchiques aient tendance à favoriser les cadres plutôt que les fonctionnaires de catégories inférieures.

En 2006, le syndicat FO s’était déjà inquiété d’une telle mesure, qui pourrait ouvrir «une rémunération à la performance».

 

 

Avec AFP
publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr