VIDEO. Toulouse: La maman du petit Tizio défend «le geste d'amour» du père kidnappeur

SOCIETE La maman du petit Tizio, le nourrisson malade enlevé par son père à l’Hôpital de Toulouse, considère le kidnapping comme un « geste d’amour »…

H.M.

— 

L'entrée de l'hôpital des enfants du CHU Purpan, à Toulouse.

L'entrée de l'hôpital des enfants du CHU Purpan, à Toulouse. — R. Gabalda / AFP

Il est en partie pardonné. Brendan, le père de Tizio qui a enlevé son fils de deux mois à l'hôpital Purpan le 5 janvier avant d’être interpellé 24 heures après, a reçu jeudi le soutien de la mère de l’enfant.

>> A lire aussi: Comment les gendarmes ont retrouvé le petit Tizio, kidnappé par son père

Dans un communiqué, lu par son avocate, Sara Khoury, devant l’hôpital des enfants et relayé par La Dépêche du Midi, la maman se montre compréhensive. Elle se dit « rassurée » car « a priori, cet incident n’a pas eu d’effet dur l’état de santé du petit ». Elle prend par ailleurs la défense de son ex-compagnon en considérant l’événement comme « un geste d’amour d’un père pour son fils ».

La famille veut retrouver le calme

Enfin, la mère précise que « la famille souhaite retrouver du calme pour accompagner au mieux le petit Tizio dans son parcours de soins et pour laisser l’équipe de l’hôpital Purpan élaborer avec la famille un projet médical en toute sérénité ».​ 

Le père, âgé de 33 ans, avait déjà perdu un enfant en bas âge il y a un an. Il a été mis en examen pour « soustraction d’enfant par ascendant et privation de soins » mais laissé libre sous contrôle judiciaire. La justice l’autorise par ailleurs à continuer de rendre visite à Tizio en présence d’un tiers.