Bourges: Deux patients d'un hôpital psychiatrique tentent se faire la belle en volant un train

ESCAPADE Les deux patients du centre hospitalier George-Sand de Bourges ont tenté de faire démarrer le train en « touchant un peu à tous les boutons »…

20 Minutes avec AFP

— 

Un train Téoz de la SNCF.

Un train Téoz de la SNCF. — LEVEQUE PATRICK

Ils ont tenté de se faire la belle, sans succès. Deux patients d’un hôpital psychiatrique ont tenté lundi de prendre les commandes d’un train stationné en gare de Bourges (Cher) mais n’ont réussi qu’à dérégler la machine, a-t-on appris ce mardi auprès de la SNCF et de source policière.

Les deux hommes se sont introduits dans la cabine du conducteur d’un train à destination de Nevers qui était stationné en gare, selon la SNCF.

>> A lire aussi : Une grand-mère s'éclipse de la maison de retraite en déambulateur

Ils ont « touché un peu à tous les boutons »

Les deux patients du centre hospitalier George-Sand de Bourges ont alors tenté de faire démarrer le train en « touchant un peu à tous les boutons » et ont déréglé les commandes, entraînant un retard de 45 minutes du départ du train pour la dizaine de voyageurs en partance.

Dépités de ne pouvoir faire démarrer l’engin, les deux hommes ont alors tenté d’embarquer dans un train à destination de Paris mais ont été alors interpellés et ramenés à l’hôpital, a-t-on indiqué de source policière.