Agression de deux policiers à Champigny-sur-Marne: Deux personnes en garde à vue, Macron condamne fermement

NOUVEL AN Les deux policiers se sont vu prescrire plusieurs jours d'ITT...

L.Gam. avec AFP

— 

Illustration d'un véhicule de police

Illustration d'un véhicule de police — Philippe Huguen

« Un lynchage lâche et criminel » a réagi Emmanuel Macron. Un groupe d’individus a violemment agressé deux policiers à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) le soir du réveillon du Nouvel An, d’après une information de Franceinfo. Ce lundi, deux personnes ont été interpellées et placées en garde à vue après cette double agression.

Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a fermement condamné ces actes sur Twitter, tout comme le président de la République, qui a réagi sur le même réseau social. « Les coupables du lynchage lâche et criminel des policiers faisant leur devoir une nuit de 31 décembre seront retrouvés et punis. Force restera à la loi. Honneur à la police et soutien total à tous les agents bassement agressés ».

Agression filmée

Les deux policiers visés, qui dépendent du commissariat de Chennevières-sur-Marne, ont été attaqués lors d’une intervention aux abords d’une soirée privée à Champigny-sur-Marne où plusieurs individus ont été refoulés. Maîtrisés et isolés par un groupe d’individus, ils ont été roués de coups à l’extérieur de leur voiture. Les coups ont cessé à l’arrivée de renforts. L'un des policiers a eu le nez fracturé, et une policière souffre de «commotions au visage» après avoir reçu des «coups violents».

Cette agression a été filmée et largement diffusée sur les réseaux sociaux.

Les deux policiers concernés se sont vus prescrire respectivement sept et dix jours d’incapacité totale de travail (ITT). L'enquête a été confiée au commissariat local.