Aulnay-sous-Bois: Des mamans vont patrouiller lors du Réveillon pour éviter tout débordement dans leur cité

SEINE-SAINT-DENIS « À 12 ou 13 ans, on n’a rien à faire dehors à minuit ou 1 heure », explique l’une des mères de famille qui appartient au collectif « Les femmes capables de la cité de l’Europe »…

H. B.

— 

Illustration d'Aulnay-sous-Bois.

Illustration d'Aulnay-sous-Bois. — Caroline Politi

Voitures brûlées, échauffourées… En cette nuit de la Saint-Sylvestre, les forces de l’ordre craignent des débordements en Seine-Saint-Denis. Un collectif de mères de famille d’ Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) a décidé de prendre les choses en main pour que cette année, la fête ne soit pas gâchée, rapporte Le Parisien.

Une vingtaine de mamans, vêtues d’un gilet fluo, ont ainsi décidé de patrouiller dans la Cité de l’Europe entre 20 heures et 2 heures du matin pour éviter tout débordement.

« Zéro caillassage, zéro échauffourée »

« Si le matin, en me réveillant, je trouvais ma voiture brûlée, ça me ferait mal au cœur, d’autant plus que je saurais que c’est quelqu’un du quartier », a expliqué au Parisien Niamé, l’une des volontaires qui patrouillera dans le quartier ce dimanche soir.

>> A lire aussi : 945 voitures incendiées lors du Réveillon 2017

« Il y a une certaine heure où on va leur dire qu’il faut rentrer à la maison. À 12 ou 13 ans, on n’a rien à faire dehors à minuit ou 1 heure », a ajouté Marianne Gassama, porte-parole du collectif baptisé « Les femmes capables de la cité de l’Europe ». « Notre objectif, c’est d’atteindre zéro voiture brûlée, zéro incendie​, zéro caillassage, zéro échauffourée », a-t-elle ajouté.

Le collectif a également indiqué qu’il souhaitait faciliter les interventions des secours en cas de problème. « S’il le faut, on escortera les pompiers et les policiers pour éviter tout risque de caillassage. »