SNCF: 1,2 million de voyageurs attendus ce week-end du Nouvel An

TRANSPORTS Des trains supplémentaires auraient été prévus afin de pallier un éventuel afflux de voyageurs sans réservation…

M.P.

— 

Des voyageurs à la gare Montparnasse à Paris le 3 décembre 2017, alors que le trafic est interrompu après une panne

Des voyageurs à la gare Montparnasse à Paris le 3 décembre 2017, alors que le trafic est interrompu après une panne — MARTIN BUREAU / AFP

Couacs ou pas couacs ? Selon les chiffres communiqués par la SNCF et repris par France Info​, 1,2 million de voyageurs sont attendus dans les TGV et les Intercités ce week-end. Alors que le week-end de Noël avait vu transiter 1,7 million d’usagers et se créer une belle pagaille sur les quais, chacun est en mesure de se demander si la compagnie ferroviaire sera sur les rails pour faire face à cette nouvelle affluence.

>> A lire aussi : Week-end de Noël: Bazar dans les gares, les voyageurs accusent la SNCF de surréservations

Une semaine après le bazar du 24 décembre et quelques mois après la galère estivale à la gare Montparnasse (Paris), la SNCF, qui subit l’ire des voyageurs et est dans le viseur du gouvernement, n’a pas le droit à l’erreur.

Dispositif Expresso et gilets rouges en force

La compagnie semble toutefois avoir prévu le coup : des trains supplémentaires ont été prévus afin de pallier un éventuel afflux de voyageurs sans réservation, l’accueil embarquement a été « renforcé », tout comme la mobilisation des gilets rouges. A Bercy et à la gare de Lyon, « le dispositif Expresso, permettant de distribuer gratuitement des boissons chaudes, sera déclenché ».

Dans un communiqué, l’entreprise (qui n’indique pas de chiffres) livre également ses « astuces voyages » : « Nous recommandons à tous les voyageurs sans réservation d’éviter les pics d’affluences – vendredi en fin d’après-midi et samedi matin – et de bien regarder l’application SNCF qui indique les places restantes, pour éviter de se retrouver sans possibilité de monter. »

>> A lire aussi : SNCF: «Mon mandat est à la disposition du gouvernement», déclare le patron Guillaume Pépy

A noter que dès demain, 270.000 voyageurs et 325.000 autres sont attendus respectivement à la gare Montparnasse et à la gare de Lyon, les deux stations les plus fréquentées de la capitale.