La nuit de la Saint-Sylvestre sous haute protection policière

SECURITE Le ministère de l’Intérieur déploie les grands moyens pour sécuriser les événements organisés dimanche à l’occasion de la nouvelle année…

Thibaut Chevillard

— 

Ilustration de membres de la police nationale

Ilustration de membres de la police nationale — ALLILI MOURAD/SIPA

  • « La célébration du Nouvel An s’inscrit dans un contexte de menace terroriste toujours aussi élevée », a rappelé le ministère de l'Intérieur.
  • Près de 140.000 forces de sécurité seront mobilisées, dimanche, dans toute la France. A Paris, elles seront 10.500.
  • L’ensemble du territoire national sera couvert par le dispositif Vigipirate. 

139.400. C’est le nombre de forces de sécurité qui seront mobilisées dans toute la France, pour assurer la sécurisation des festivités de la Saint-Sylvestre. Dans le détail, 56.000 policiers, 36.000 gendarmes, 7.000 militaires de l’opération Sentinelle et 39.800 sapeurs-pompiers, sapeurs-sauveteurs et démineurs, seront sur le pied de guerre dimanche, indique le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

>> A lire aussi : La sécurité renforcée pour Noël avec 100.000 effectifs mobilisés

Il faut dire que « la célébration du Nouvel An s’inscrit dans un contexte de menace terroriste toujours aussi élevée », rappelle la place Beauvau. Deux personnes ont encore été mises en examen, les 21 et 26 décembre dernier, soupçonnées d'avoir envisagé de commettre des attentats. C’est la raison pour laquelle « l’ensemble du territoire national sera couvert par le dispositif Vigipirate ».

Périmètres de protection

Le ministère entend mettre particulièrement l’accent sur la sécurité « des grands espaces commerciaux, des lieux de rassemblement », mais aussi sur celle « des infrastructures de transports publics ». Il souligne également que les préfets auront « la possibilité d’établir des périmètres de protection pour sécuriser les lieux d’affluence, tels que permis par la loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme ».

Le préfet de police a détaillé vendredi le dispositif mis en place lors de la nuit de la Saint-Sylvestre
Le préfet de police a détaillé vendredi le dispositif mis en place lors de la nuit de la Saint-Sylvestre - Thibaut Chevillard

>> A lire aussi : Terrorisme: Les marchés de Noël sont-ils bien sécurisés?

Sur l’ensemble de Paris et de la petite couronne, ce sont 10.500 forces de sécurité qui seront mobilisées à l’occasion de la nuit du Nouvel An, a fait savoir le préfet de police, Michel Delpuech, lors d’une conférence de presse. Quelque 4.200 fonctionnaires de la PP (Préfecture de police) seront épaulés dimanche par 1.500 CRS et gendarmes mobiles, auxquels s’ajoutent 2.300 sapeurs-pompiers et 2.200 militaires de Sentinelle et 350 secouristes.

Les boissons alcoolisées interdites sur les Champs-Elysées

Le préfet a aussi annoncé avoir mis en place un périmètre de protection dans le secteur des Champs-Elysées qui sera l’épicentre des festivités à Paris, avec un spectacle son et lumières sur l’Arc de Triomphe culminant avec un feu d’artifice de 2,30m pour célébrer le passage à la nouvelle année. 1.800 policiers et effectifs de force mobiles, ainsi que 350 pompiers seront sur place.

Un périmètre de proctection sera mis en place autour des Champs-Elysées
Un périmètre de proctection sera mis en place autour des Champs-Elysées - Préfecture de police

L’accès à ce périmètre se fera depuis des points de préfiltrage et de filtrage. En outre, un barrièrage et un dispositif anti-intrusion seront mis en place. Des palpations de sécurité, des inspections visuelles, des fouilles de bagages et de véhicules pourront être réalisées. Enfin, la consommation de boissons alcoolisées sera interdite dans ce périmètre.