VIDEO. Non, les vaccins ne provoquent pas directement la mort subite du nourrisson

FAKE OFF Le professeur Montagnier s'est lancé dans une diatribe anti-vaccin... 

A.B. et M.C.

— 

Illustration d'un pédiatre en train de vacciner un bébé.

Illustration d'un pédiatre en train de vacciner un bébé. — Damian Dovarganes/AP/SIPA

Leurs propos ont provoqué un vent de panique chez les parents. « Je voudrais alerter sur les risques de mort subite du nourrisson », avait alors lancé le professeur Luc Montagnier lors d’une conférence tenue en novembre pour s’opposer à l’extension du nombre de vaccins obligatoires pour les enfants, qui prend effet le 1er janvier.

Accompagné par le cancérologue Henri Joyeux, le professeur Montagnier, Prix Nobel de médecine 2008, a semé le trouble dans les esprits en établissant clairement un lien entre vaccination et mort subite du nourrisson. Des arguments qui ne reposent « sur aucune base scientifique » selon l'Académie de Médecine. Lise Barnéoud, journaliste scientifique et auteure de l’ouvrage Immunisé ? Un nouveau regard sur les vaccins,  répond, en vidéo, en trois à leurs arguments.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les fake news. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.

Vous souhaitez que l’équipe vérifie une information ? Réagissez dans les commentaires ou envoyez un mail à l’adresse contribution@20minutes.fr.