VIDEO. Les infos immanquables du jour: Trump et le réchauffement climatique, une ado sauve sa mère et les excuses de Kassovitz

ACTU Ce qu’il ne fallait pas rater dans l’actu de ce vendredi 29 décembre 2017…

David Blanchard

— 

Illustration d'une rue enneigée à New York.

Illustration d'une rue enneigée à New York. — Timothy Clary AFP

Que vous habitiez Bruxelles ou Paname, l’heure est venue du récap' de l’actu de ce dernier vendredi de l’année. Au programme, Trump qui conteste le réchauffement climatique, une jeune ado qui sauve sa mère et les excuses à la police de l’inénarrable Mathieu Kassovitz.

1. L’article le plus lu du jour : Trump a froid et en tire des leçons

Le président américain a ironisé jeudi sur le réchauffement climatique, alors que le nord des Etats-Unis est balayé par une vague de froid extrême. « Dans l’Est, cela pourrait être la veille du jour de l’an LA PLUS FROIDE jamais enregistrée. Peut-être qu’on pourrait utiliser un peu de ce bon vieux réchauffement climatique que notre pays, mais aucun autre pays, s’apprêtait à payer DES TRILLIONS DE DOLLARS pour s’en protéger. Couvrez-vous ! », a tweeté Donald Trump. Pour info, il n’y a pas de lien entre les deux phénomènes selon les scientifiques.

2. L’article le plus partagé : A 13 ans, elle sauve la vie de sa mère devant son oncle paniqué

L’histoire se déroule à Marignane (Bouches-du-Rhône). Ce jeudi matin, une femme de 40 ans s’écroule à la suite d’un arrêt cardio-respiratoire. En attendant l’intervention des pompiers, les gestes de sa fille la maintiennent en vie. Pendant dix minutes, elle suit les conseils prodigués au téléphone, se rappelant aussi des notions apprises à l’école, lors d’une sensibilisation aux gestes qui sauvent. A son côté, son oncle, paniqué, n’a pu esquisser le moindre geste.

3. L’article du jour : Finalement, Kassovitz ne trouve pas que les policiers soient des « bâtards »

Belle polémique encore aujourd’hui que celle entre Mathieu Kassovitz et des policiers de Nantes. Le 23 décembre dernier, l’acteur avait traité de « bâtards » sur Twitter, des policiers nantais qui avaient réalisé une opération antidrogue de grande envergure dans un hôpital pour ne trouver que 7 grammes de résine de cannabis. Après ses excuses, Kassovitz en a toutefois remis une couche : « J’ai réagi comme un citoyen. La police ne résout rien. Je suis en réaction. Twitter sert à ça ! Si les policiers sont choqués, on se retrouvera devant le tribunal ». Plusieurs ont en effet porté plainte.