L’enquête sur la disparition d’Estelle Mouzin va-t-elle être relancée ? L’avocat du père de la fillette de 9 ans, disparue en 2003 en Seine-et-Marne, a demandé au juge chargé du dossier de sa disparition d’entendre et d’enquêter sur Nordhal Lelandais, a-t-il indiqué ce jeudi à l’AFP, confirmant une information de BFMTV.

>> A lire aussi : Fanfaron «adorable» ou «manipulateur violent»? Qui est Nordahl Lelandais?

« Nous avons fait cette demande début septembre », après la disparition de la petite Maëlys, dont Nordhal Lelandais est soupçonnée d’être responsable. « C’est une vérification normale, une démarche que l’on fait forcément quand il y a un enlèvement de petite fille », a expliqué Me Didier Seban. « Je pense que ça va se faire », a-t-il ajouté.

Nordhal Lelandais se trouvait à 150 kilomètres du lieu de la disparition d’Estelle

L’avocat a précisé qu’en 2003, Nordhal Lelandais, alors âgé de 19 ans, se trouvait au camp militaire de Suippes (Marne), à environ 150 kilomètres du lieu de la disparition d’Estelle Mouzin.

« Il faut notamment vérifier la téléphonie pour voir s’il était dans le coin à ce moment-là », a précisé Me Seban.

Le 9 janvier 2003, la fillette avait disparu vers 18 heures sur le chemin entre son école et son domicile, à Guermantes. Dès les premiers jours, des recherches avaient été entreprises à l’aide notamment d’un hélicoptère et de plongeurs des sapeurs-pompiers qui avaient sondé les plans d’eau du secteur.

>> A lire aussi : Comment les parents apprennent à vivre après la disparition d'un enfant?

Après la petite Maëlys en Isère​, Nordahl Lelandais, un ancien maître-chien de 34 ans, est désormais soupçonné d'avoir assassiné le caporal Arthur Noyer en Savoie, une accusation qui va conduire les enquêteurs à rouvrir les dossiers des disparitions non élucidées dans la région.