Une majorité de Français s’oppose aux pratiques de chasse, selon un sondage publié ce jeudi par la Fondation Brigitte Bardot et dévoilé par Le Monde.

Ainsi, 84 % des sondés se disent contre la chasse à courre. Un chiffre en progression puisque 73 % des Français s’y étaient dits opposés lors d’un précédent sondage en 2005.

Les sondés favorables à une période de chasse réduite

Par ailleurs, 71 % des personnes interrogées indiquent ne pas se sentir en sécurité lorsqu’ils se promènent en forêt en période de chasse. Là aussi, le chiffre est en augmentation. Ils étaient 54 % en 2009 et 61 % en 2016, rappelle la Fondation Brigitte Bardot.

>> A lire aussi : Un chasseur tué par un autre chasseur dans le Var

Pour 79 % des sondés, la durée de la période de chasse devrait être réduite tandis que 82 % d’entre eux sont pour que le dimanche soit une journée non chassée.

Les opposants à ces pratiques se retrouvent autant chez les Parisiens que les habitants des autres régions, dans les communes rurales comme dans les agglomérations, note Le Monde, soulignant qu’ils se retrouvent également de manière égale chez toutes les tranches d’âge.

>> A lire aussi : Ils tuent un cerf réfugié dans le jardin d’une maison

« Certaines pratiques, comme la chasse à courre, prolongent l’agonie et le stress de l’animal. Cela me heurte profondément. Ce n’est pas l’idée que je me fais de la civilisation », avait expliqué en novembre le ministre de l’Ecologie Nicolas Hulot, après qu’un cerf a été abattu dans le jardin d’une propriété privée de l’Oise après une chasse à courre. Il avait par ailleurs estimé que leur activité donne aux chasseurs « plus de devoirs que de droits ».

*Sondage réalisé les 21 et 22 novembre auprès d’un échantillon de 1.014 personnes selon la méthode des quotas