L’opération, révélée par La Dépêche du Midi, a eu lieu mardi à Pibrac dans la banlieue de Toulouse. Les policiers d’élite du Raid ont interpellé un homme de 25 ans, fiché S pour radicalisation islamiste. Ce Toulousain, originaire du quartier des Izards et connu pour des affaires de droit commun, était surveillé depuis plusieurs mois par la DGSI. Un juge antiterroriste parisien veut vérifier s’il a bien des velléités de départ vers la zone irako-syrienne.

Placé en garde à vue

L’homme a été placé en garde en vue au commissariat central de Toulouse pour « association de malfaiteurs en vue d’une entreprise terroriste ». Sa petite amie, une convertie âgée d’une vingtaine d’années, a également été arrêtée.

>> A lire aussi : Toulouse: Un agent «fiché S» pour radicalisation travaille à l'école de police

Toujours selon le quotidien régional, les premiers éléments saisis lors de la perquisition ne permettent pas de penser que le suspect avait un projet d’attentat terroriste. Sa garde à vue peut durer 96 heures.