VIDEO. Affaire Maëlys: «La silhouette filmée dans la voiture» n'était pas «la fillette», affirme l'avocat de Nordahl Lelandais

ENQUETE L’avocat du principal suspect de l’affaire Maëlys a en outre indiqué que Maëlys était « toujours dans la salle de mariage » à 3h15, alors que l’heure de l’enlèvement est située à 2h45 par l’accusation…

20 Minutes avec AFP

— 

Maëlys a disparu dans la nuit du 26 au 27 août lors d’un mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère).

Maëlys a disparu dans la nuit du 26 au 27 août lors d’un mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère). — SIPA

Alain Jakubowicz, avocat du suspect dans l’affaire Maëlys, mis en examen pour meurtre, a accusé ce lundi le procureur de Grenoble, Jean-Yves Coquillat, de dire des choses « contraires à la réalité du dossier », sur le plateau de BFM TV.

« Lorsque le procureur de la République en personne vient devant la presse dire des choses qui sont objectivement totalement contraires à la réalité du dossier alors là, je ne peux pas l’accepter », a dit le célèbre avocat sur BFMTV, brisant le silence qu’il garde depuis le début sur ce dossier.

« Ce n’est pas vrai qu’on distingue une enfant » sur l’enregistrement

Il a ajouté que « la silhouette filmée dans la voiture n’est pas la fillette ». Maëlys était en outre « toujours dans la salle de mariage » à 3h15 dans la nuit du 26 au 27 août où elle a disparu, selon l’avocat.

La chronologie des faits détaillée jeudi dernier par le procureur de Grenoble lors d’une conférence de presse est « impossible », a poursuivi Alain Jakubowicz. « Nous savons avec une quasi-certitude qu’avant 3h30 personne ne s’inquiète de la disparition de Maëlys », a ajouté le conseil alors que l’heure de l’enlèvement est située à 2h45 par l’accusation.

« Ce n’est pas vrai qu’on distingue une enfant » sur cet enregistrement qui est une pièce importante de l’accusation, a enfin rapporté Maître Alain Jakubowicz, soulignant une forme de col de robe différente que celui de la fillette disparue et surtout « un décolleté de femme ».

Nordahl Lelandais continue de nier une quelconque responsabilité

Son client, Nordahl Lelandais, nie toujours toute implication dans la disparition de la fillette il y a trois mois en Isère.

>> A lire aussi : VIDEO. Disparition de Maëlys: Le véhicule du suspect filmé la nuit du drame avec « une forme blanche » sur le siège passager

La petite fille, qui aurait fêté ses 9 ans début novembre, n’a plus été vue depuis la nuit du 26 au 27 août, date de la soirée de mariage à laquelle elle assistait en compagnie de ses parents à Pont-de-Beauvoisin.