VIDEO. Des collectifs féministes indignés après la mort de la championne de marathon Zenash Gezmu

ENQUETE « C’est un féminicide. Un nouvel assassinat de femme », a déclaré le Planning familial de Paris…

H. B.

— 

Zenash Gezmu, une jeune championne de marathon éthiopienne, a été sauvagement assassinée.

Zenash Gezmu, une jeune championne de marathon éthiopienne, a été sauvagement assassinée. — Capture d'écran

L’annonce de l’assassinat d’une jeune championne d’athlétisme, battue et étranglée à son domicile, a provoqué ce mercredi une vague d’indignation chez les associations féministes. Plusieurs collectifs de défense des droits des femmes sont montés au créneau pour dénoncer un « féminicide ».

Zenash Gezmu, 27 ans a été retrouvée morte dans son appartement à Neuilly-sur-Marne, visiblement tuée « à mains nues », « étranglée » par un homme qui s’est livré à la police et a indiqué où trouver son corps.

« C’est un meurtre. Un féminicide. Comme il y en a tous les deux jours en France »

Le suspect, de nationalité érythréenne, a avoué le crime et s’est constitué prisonnier mardi en fin de matinée dans un commissariat parisien. Pourtant, lundi soir, « des hurlements de l’appartement de Zenash ont inquiété plusieurs voisins. Mais personne n’a prévenu la police », a indiqué une source proche de l’enquête.

 

« Elle a été tuée. C’est un meurtre. Un féminicide. Comme il y en a tous les deux jours en France », a déclaré la féministe Fatiha Boudjahlat. « Repose en paix Zenash Gezmu », a également écrit le collectif « Femmes et féministes insoumises ». « Féminicide. Nouvel assassinat de femme », a plaidé à son tour le Planning familial de Paris.

 

>> A lire aussi : Une championne de marathon sauvagement assassinée

 

« Je découvre son existence, son parcours héroïque, sa vie si difficile et semée d’obstacles injustes, le jour de son meurtre sous les coups d’un homme. C’est notre société qui laisse faire tout cela. Ce n’est pas un fait divers », a tweeté l'ex Insoumise Raquel Garrido.

De nombreux internautes ont également tenu à rendre hommage sur les réseaux sociaux à la jeune championne d’athlétisme.