Non, les voitures d'avant 1997 ne seront pas interdites de circulation en 2018

FAKE OFF L'information a été inventée de toutes pièces...

Mathilde Cousin

— 

Des voitures sur le périphérique parisien.

Des voitures sur le périphérique parisien. — JPDN/SIPA

  • Les voitures ayant plus de 20 ans interdites de circulation à partir du 1er janvier 2018 ? C'est une rumeur.
  • La rumeur est partie d'un site où les utilisateurs sont incités à créer leurs « blagues. »

Une nouvelle menace planerait-elle sur les véhicules anciens ? Des sites font circuler une rumeur selon laquelle les voitures datant d’avant 1997 ne pourront plus circuler à partir du 1er janvier 2018. Cette rumeur se propage sur les réseaux sociaux.

FAKE OFF

Ces sites indiquent comme seule source le site actualite.co, mais sans préciser que les utilisateurs d'actualite.co inventent de toutes pièces des rumeurs. La rumeur sur l’interdiction des véhicules anciens est bien née sur ce site. Cette « information » est donc complètement fausse, car elle sous-entend une interdiction sur l’ensemble du territoire. Aucune mesure n’a été prise pour interdire leur circulation sur toute la France.

Des voitures déjà interdites à Paris

Toutefois, certains véhicules font bien l’objet de restrictions de circulation. Depuis le 1er juillet 2016, à Paris, les voitures immatriculées avant 1997 sont interdites en semaine, de 8 h à 20 h. Cette interdiction concerne également les utilitaires légers. Il existe des dérogations, notamment pour les personnes handicapées.

Certaines municipalités ont fait le choix de restreindre ou d’interdire ponctuellement la circulation des voitures les plus anciennes. A Grenoble, cet hiver, ces voitures ont été interdites de sortir du garage à plusieurs reprises, suite à des pics de pollution. Et elles ne sont pas éligibles pour recevoir une vignette Crit’air. Ces vignettes classent les véhicules en six catégories, en fonction de leur ancienneté et de leur catégorie (voiture électrique, essence etc.). L’usage de ces vignettes n’est pas uniforme sur le territoire et dépend de chaque collectivité.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les fake news. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.

Si vous souhaitez que l’équipe vérifie une information, contactez-les par mail à l’adresse contribution@20minutes.fr.