Commémorations du 11-Novembre : Les tombes de 3.500 soldats américains illuminées dans la Meuse

HOMMAGE Une cérémonie en hommage aux «sammies» a eu lieu ce samedi à la nécropole de Romagne-sous-Montfaucon (Meuse)

Claire Planchard

— 

Les noms de 3.500 soldats américains, tués pendant la guerre de 1914-1918 et enterrés à la nécropole de Romagne-sous-Montfaucon (Meuse), ont été égrenés samedi 11 novembre 2017 et leurs tombes illuminées pour les commémorations du 11-Novembre.

Les noms de 3.500 soldats américains, tués pendant la guerre de 1914-1918 et enterrés à la nécropole de Romagne-sous-Montfaucon (Meuse), ont été égrenés samedi 11 novembre 2017 et leurs tombes illuminées pour les commémorations du 11-Novembre. — JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

Raymond O. Carlson, Fred R. Pihlman, Reinhold Edward Pohl… les noms de 3.500 soldats américains, tués pendant la guerre de 1914-1918 et enterrés à la nécropole de Romagne-sous-Montfaucon (Meuse), ont été égrenés ce samedi et leurs tombes illuminées pourles commémorations du 11-Novembre.

>> A lire aussi : VIDEO. 11 Novembre: Emmanuel Macron effectue sa première commémoration et rend hommage à Clémenceau

« On leur doit notre liberté »

« On lit le nom de ces morts, on leur redonne une vie. Il y a presque 100 ans qu’ils sont là et il y a des noms qui n’ont jamais été prononcés », chuchote pendant la lecture Denis Cordonnier, président d’une des quatre associations organisatrices de la commémoration de l’Armistice à la nécropole.

Des bougies ont été posées sur 3.500 des 14.246 sépultures de « sammies » -les soldats des forces armées américaines venus en Europe à la fin de la Grande Guerre- situées dans deux carrés devant la chapelle de la nécropole.

« On leur doit notre liberté, on ne peut pas l’oublier », glisse Denis Cordonnier.

« Répétition générale » avant le centenaire

Sur l’estrade, une petite foule massée sous des parapluies écoute les bénévoles égrener les noms des soldats américains en regardant des images de la Grande Guerre projetées sur un écran.

Devant l’une des milliers de croix blanches, un guide raconte l’histoire de Freddie Stowers, tombé à 22 ans pendant l’offensive de l’Argonne le 28 septembre 1918. En 1991, il fut le premier soldat noir américain décoré de la médaille d’honneur, plus haute distinction américaine.

« On ne voulait pas manquer le centenaire de l’arrivée des Américains pour leur rendre hommage », expliquent Isabelle et Marc Piret, venus avec leurs trois enfants.

« On se rend compte qu’il y a des milliers d’hommes qui sont morts pour nous dans un pays qui n’était pas le leur », ajoute le couple de quadragénaires.

Cette cérémonie, 99 ans après la fin de la guerre, est « une sorte de répétition générale » avant le centenaire, selon Denis Cordonnier.

« L’année prochaine, ce seront les 14.246 tombes qui seront illuminées et les 14.246 noms qui seront prononcés avec une lecture toute la nuit », a-t-il détaillé. Les noms de 954 disparus inscrits sur l’un des murs de la chapelle, seront également lus.

La nécropole de Romagne-sous-Montfaucon compte 14.246 tombes de soldats américains réparties en huit carrés, ce qui en fait la plus importante d’Europe.