Lyon: Après le viol présumé de deux femmes, le bar «Le Time out» fermé par le préfet

SECURITE Le préfet a ordonné la fermeture de ce bar à chicha pour une durée de six mois...

Elisa Frisullo

— 

Le préfet Stéphane Bouillon.

Le préfet Stéphane Bouillon. — G. Varela / 20 Minutes

  • Dans la nuit de vendredi à samedi dernier, deux femmes auraient été violées dans ce bar par un homme qui organisait fréquemment des soirées dans ce lieu.
  • L’établissement a été fermé par les autorités.

Des faits sordides qui ont poussé les autorités à réagir. Ce vendredi, la préfecture du Rhône a annoncé la fermeture du bar à chicha le Time Out, situé quai Arloing, dans le 9e arrondissement de Lyon, suite aux « événements graves » qui s’y sont déroulés le week-end dernier.

Des infractions à la législation

« Un homme a été interpellé par la police dans l’établissement Time Out. Il est suspecté de faits de viols sous la menace d’une arme et séquestrations à l’encontre de deux jeunes femmes. L’individu arrêté avait consommé de l’alcool et de la cocaïne. Il organisait régulièrement des soirées dans ce bar à chicha qui ne détenait pas de licence permettant la vente et la consommation d’alcool et de tabac », précise la préfecture.

>> A lire aussi : Lyon: Un homme soupçonné d'avoir violé deux jeunes femmes dans un bar associatif

Compte tenu de ces faits et des infractions relatives à la législation des débits de boissons, le préfet du Rhône Stéphane Bouillon a ordonné la fermeture de cet établissement pour une durée de 6 mois.